Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 mars 2011

lekti.net : une offre en test grandeur nature

D'une conversation (apparemment) informelle en cours de déjeuner, sort ce projet : tester en "vrai" une offre d'un e-distributeur  - lekti.net issu de lecti-ecriture - qui réunit dans son projet près de 70 éditeurs indépendants.

La médiathèque d'Albi ouvre le bal.

 

liv_num,bibliothèques,bibliothécaires,lekti

 

Au rebours (apparent) des mouvements globaux actuels, voilà donc qui fait sens : un écosystème de type "éditeur" appliqué au livre numérique. Cette démarche courageuse et innovante constitue une excellente expérience pour des bibliothèques qui ont saisi l'occasion (en partant de Midi-Pyrénées) de tester l'approche du livre nuémrique auprès de ses abonnés.

Disons tout de suite, pour rassurer que l'affaire est encadrée : accord des éditeurs, identification certaine des abonnés.

Mais aussi, et c'est le côté passionnant, une observation active à tous les stades de la mise en oeuvre. Echanges permanents sur les outils (liseuse écran // module stats //module administrateur) qui s'améliorent à chaque instant grâce aux remontées des bibliothécaires concernés par l'opération et à l'écoute de Lekti.

Et ce n'est pas fini : on sent bien derrière ce projet combien le livre numérique ne vit pas seul (réflexion pas nouvelle merci @fbon pour sa "poussée") et que son accompagnement donne toute la valeur à  sa mise à disposition.

Entendrais-je des critiques sur ce projet apparemment fermé, d'un contenu pointu, à l'audience peut-être limitée, que je persisterais à penser très fort que l'expérimentation s'avère nécessaire. Le protocole d''expérimentation contient notamment un questionnaire en direction des lecteurs et une convention qui détermine exactement le statut des contributions (creative commons of course) : des gages sur un partage des retours, le transfert possible des savoir-faire pour qui voudra.

Ecouterais-je les remarques sur la portée limitée de la chose que je dirais que c'est la qualité des relations entre partenaires qui a déclenché le processus, que ces relations sont le fruit de nombreux contacts croisés parfois balbutiants mais jamais rompus et que d'autres initiatives ne peuvent que voir le jour.

Pas de valeur d'exemple, non, simplement une prise en main par les acteurs légitimes de ce qui fera notre quotidien demain. A chacun de trouver ses voies, d'explorer son territoire (numérique) pour créer des dynamiques.

Albi aujourd'hui, Toulouse à suivre, et encore une ou deux bibliothèques pour faire panel pertinent : les retombées sont déjà là, un encouragement  (même si c'est un chantier parfois ingrat) à  s'engager.

Rendez-vous à Albi le samedi 26 mars pour le lancement officiel. On vous racontera.


A suivre ...

Mais c'est qui les gars derrière Bibliosurf ?

Imaginez un site de libraire qui publie 300 interviews en quatre ans, qui conçoit des cartes et met en ligne des bibliographies. ou encore  ccrée une collection de polars.
Derrière cette folle activité, une nuée de professionnels et de stagiaires attachés à leurs écrans 

BStrainch.jpgBStrainch.jpgBStrainch.jpgBStrainch.jpg

A côté de cet open space de  400 m², une salle des expéditions qui permet de livrer très vite [Témoignage : ""Commandé dimanche, le livre arrive mardi dans une boite de courrier de Marseille."}

("la remise de 5% et la livraison gratuite dès 30 euros de commande soit 2 livres en grand format sont de rigueur")

Le staff

gère la lettre d'informBStrainch.jpgation (2000 abonnés) , les comptes FB( 2300)  et Twitter (1200 abonnés) sous la bienveillante autorité de deux community managers

 

 

 

 

 

Enfin le service Com met tout ça en musique.

BStrainch.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

On voit tous ces visages ouverts, attentifs, créatifs :  cette équipe de haut niveau est complètement réactive et fonctionne COMME UN SEUL HOMME

 

Bon anniversaire, Bibliosurf !


edit 9 déc2011 : il se dit donc que ça va s'arrêter. on en avait parlé en octobre. Content de savoir que la compétence est saisie au vol par un autre acteur qui nous tient à coeur...


07:09 Publié dans livre(s) numérique(s) | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : bibliosurf, libraires, strainchamps, bibliothèques, feedbooks | |  Facebook | | |