Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 31 octobre 2008

moteur d'ebooks gratuits



A fréquenter de temps en temps Olivier, on s'enrichit toujours... A l'occasion d'une rencontre autour d'un projet d'expérimentations de tablettes en bibliothèques [ le "s" est volontaire], il me souffle l'idée d'utiliser le moteur de recherche personnalisé de G..gl. Ayant fait une petite collecte de sources, je m'empresse de tester la chose.

Ce qui m'a pris 30 minutes.

Ce moteur, en l'état de préparation du dossier d'expérimentation, me satisfait :
- il évite un recensement auteur par auteur, titre par titre, genre par genre, bref la création d'une sorte de catalogue dont il aurait fallu discuter, en bons byzantins que nous sommes, des champs à créer, des centres d'intérêt, des classifications etc ...
- il correspond à l'état de la veille que j'ai lancée depuis 6 semaines.
- il me permet d'aller piocher dans les réservoirs et de vérifier si tels ou tels titre/auteur sont disponibles gratuitement
- il préfigure [peut-être] un moteur d'ebooks non-gratuits....
- il est disponible pour qui le veut : une bibliothèque, un particulier, un éditeur (je plaisante), un diffuseur (je ne plaisante pas), un fournisseur de tablettes..

Ce moteur étant basé sur une quarantaine de sources est amendable : j'accepterai avec plaisir toutes vos suggestions que j'intègrerai au fur et à mesure de vos apports.

Mais il ne répond pas, bien évidemment, à l'autre question qui est de révéler les richesses des ebooks gratuits.
Ceci est une autre histoire....


08:54 Publié dans à lire sans papier | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : ebook, cybook, bookinalex, manybooks [fr], mozambook | |  Facebook | | |

jeudi, 30 octobre 2008

ebook-actu semaine du 27 octobre 08

François Bon fait boom !
Sado-maso, François Bon (auteur) achète un ebook (à partir d'un livre écrit de sa main) à la Fnac. Il commente abondamment le système, démonte les mécanismes qui fabriquent de la médiocrité, suscite des commentaires. Excellentissime leçon.

Intendance
L'IPDF prend du ventre : Feedbooks (source Actualitté) rejoint l'Ipdf et adhère au format epub. Ce qui devrait faire plaisir à l'Ipdf


Esthétisme ou nécessité ?
Il y a matière à amélioration, dit Textes dans un billet consacré à "la présentation" .

Quelle heures est-il à votre tablette ?
Derrière le gadget, se profile une demande de "praticité"

Où trouver des ebook gratuits ?

tintin-paysdessoviets.jpg

* Chez Eyrolles, ça s'appelle Izibook : débuter sous Linux, Spip 1.8/Les cahiers du programmeur
* Chez René Paul : : Tintin [ on s'inscrit chez http://www.scribd.com pour télécharger] par exemple...

Cadeau
Mercedes offre un ebook pour le centenaire de sa marque... et 22 ans après la sortie "papier".




jeudi, 23 octobre 2008

ebook-actu semaine du 20 octobre 08

A quoi ça sert ?

extase_Ste-Therese.jpg

* Extase devant le livre numérique ou non ? Bertrand Calenge doute. Mais faut-il rester immobile ou expérimenter ?
* La tablette convient-elle pour les étudiants et remplacera-t-elle les poly ?
* Et que dit l'étude "Livres électroniques et bibliothèques " ? (source www.tge-adonis.fr )

Les e-encriers sont vides
* Daniel Garcia (Livre hebdo) arrête son blog, croyant "avoir beaucoup donné pour la diffusion de la «bonne parole»".
* Aldus2006 arrête également, considérant qu' "avec l'arrivée de ces lecteurs dans des enseignes grand public et le relais qui est pris dans beaucoup de blogs, [...] la page est tournée".

Contenus
* Le catalogue Hachette s'est étoffé. (source Lectures numériques). Mais est-ce significatif pour une bibliothèque ?

Où trouver des ebook gratuits ?
* Chez Hibouc [sic] : Léon Bloy, Mallarmé, César Birotteau, Balzac, Mirbeau, Jarry ....
* Chez gigi studio : Jack London, Victor Hugo, Marcel Proust

Concurrence
* Les notebooks pourraient se mettre aux ebook tels l'XO2 signalé par Actualitté. Avec deux pages en vis-à-vis et un écran tactile.
* Y a-t-il vraiment une économie du livre numérique avec des réseaux comme BitTorrent ? (source La Feuille)

Cadeau
Philippe Aigrain nous propose le téléchargement de son dernier ouvrage “Internet & Création ...”. Le mercredi 29 octobre.

Chez Kotkot

* A quoi servirait une tablette dans une bibliothèque ? (O)
* Comment accéder au livre numérique dans une bibliothèque ? (P)

mercredi, 22 octobre 2008

Comment accéder au livre numérique dans une bibliothèque ? (P)

On associe généralement le livre numérique à un téléchargement sur ordinateur, une tablette, un PDA, un notebook, une téléphone, une console de jeu.
C'est une première possibilité, admise dans un processus de chargement qui en effet se comprend tout de suite.
Sauf que l'acte technique n'est pas tout simple [et plus compliqué que celui de la VOD à partir de la TV sur Internet].

On peut alors explorer l'idée suivante :
- la bibliothèque tient à disposition de ses abonnés des tablettes,
- à leur demande, elle propose de prendre en charge le chargement du texte,
- elle gère des "stocks" (livres numériques disponibles, déjà acquis),
- elle achète au coup par coup en fonction des demandes,
- elle connaît bien l'état des livres numériques gratuits (gratuits parce qu'ils ne sont sous droits), et met en valeur cette offre.
- elle met à disposition et tablettes et livre(s).

Comment se croise l'offre en ligne "traditionnelle" (par accès à des plateformes) en matière de livres numériques et celle-ci ?
On ne sait pas !
- peut-être par un choix différent de livres mis à disposition à distance et sur place,
- en recoupant les deux, le chargement dans la bibliothèque se faisant à la demande de l'usager seulement ;
- en fonction de l'organisation des services ;
- selon les publics concernés, plus ou moins à l'aise avec la technologie du chargement ;
- selon les budgets disponibles (la plateforme coûte un peu plus cher).

Une expérimentation d'une durée assez longue devrait permettre de préciser la place de la tablette dans la bibliothèque, d'en déterminer les usages les plus pertinents selon les catégories d'usagers.
Et dans l'hypothèse où la tablette s'installe durablement dans le paysage, les parcs de tablettes ( dans les collèges, les maisons de retraites, les maisons de quartier, les clubs de lecteurs, ...) trouveront alors un service organisé dans leur bibliothèque.

07:58 Publié dans à lire sans papier | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : livrel, liseuses, ebook, bibliothèques, vod | |  Facebook | | |

mardi, 21 octobre 2008

Planplan numérique ?

La sortie du Plan Besson va-telle changer le paysage français du numérique, et apporter des modifications à l'offre des bibliothèques ?
Les premières réactions de Christian Paul intitulé "Le New Deal Numérique n'est pas pour demain !" ou celle de Ludovic Penet ( "Le plan Besson : un « New Deal » sans budget") ne prêtent guère à l'optimisme.
Mais fallait-il en attendre un plan financier d'ampleur ? La fracture s'installe et Ouest-France titre en dernière page lundi 20 octobre : "le gros dépit des internautes à bas débit", racontant comment à Lanidult dans le Finistère le gérant du camping, l'infirmière libérale, la créatrice de bijoux et le maire rament avec leur petite connexion. C'est l'objectif n° 2 du plan "garantir l'accès de tous les Français à Internet haut débit".
Deuxième source d'inquiétude : le faible niveau d'équipement des collèges et lycées, dont on dit que la moyenne s'établit à 8 ordinateurs pour 100 élèves. mais la mesure n° 11 ne prévoit-elle pas " la création de 1 000 EPN de nouvelle génération à la fois à usage mixte, adaptables à de nouveaux usages et associés à des services publics de proximité [ scolaire, universitaire, hospitalier] ? Et la mesure 92 évoque la création et l'installation de "400 cyberbases dans les écoles primaires sur cinq ans"
Dans les mesures, on voit aussi venir quelque chose comme le Réservoir, appelé ici "répertoire national des œuvres numériques protégées" (action n° 34). Répertorier signifie produire ; les bibliothèques devraient y trouver place, non ?

Les bibliothèques ne sont pas oubliées. On peut y voir les effets des assises du numérique tenues le 30 juin 2008 avec les acteurs de la chaîne numérique (lire le texte sur le site de l'Iabd).

Les veilleurs de l'Iabd ont noté au moins 5 actions qui concernent les bibliothèques :
- action 40 : politique de numérisation de la BnF et demande de prolongation des crédits Europeana, ainsi que la création d'un portail du réseau francophone des bibliothèques nationales numériques. On voudrait voir seulement comment va s'articuler la politique de numérisation dans les bibliothèques (pas nationales) avec ce répertoire.

- actions 41 et 42 : sur la libre diffusion et réutilisation des données culturelles, avec, examen "du concept tel que celui du Fair use". Ce qui revient à pouvoir exploiter nos propres ressources, allant du coup au-delà de l'exception Conservation, puisqu'il s'agirait, selon le texte de l'action n° 42, de "favoriser la diffusion du savoir"

- action N° 52 : "organiser une réflexion interprofessionnelle pour définir les conditions d'une interopérabilité des contenus numériques [formats et gestion de droits]. Les bibliothèques peuvent légitimement s'inviter à la table de l'Interprofession ; elles ne manquent pas d'ailleurs de participer activement, encore une fois via l'Iabd, à de nombreux groupes de travail et commissions.

- action 55 : c'est la plus précise en ce qui concerne les bibliothèques puisqu'elle s'intitule (je la cite in extenso) "Améliorer les conditions d’accès, de diffusion et de conservation des contenus numériques à l’usage des bibliothèques publiques, dans le cadre de l’élaboration d’un Schéma numérique des bibliothèques par le Conseil du livre, à l’usage des bibliothèques publiques, en s’inspirant par exemple de l’initiative allemande de centralisation des plates-formes d’achat de contenus." (La plateforme Ekz a été créée en 1923). Cette proposition figurait en toutes lettres dans l'atelier du 30 juin 2008.

- action n° 56 : le jeu vidéo est évoqué ici en raison de l'inadaptation du régime de droit d'auteur; les responsables de ludothèques ne démentiront pas ...

La partie "Bâtir l'université numérique" contient également des propositions assez avancées, qui intéressent directement les bibliothèques universitaires, qui vont du "développement des services numériques pour tous les étudiants" à la promotion "des méthodes pédagogiques innovantes utilisant le numérique, comme le travail en groupe en réseau via des blogs et wiki", en passant par une "offre universitaire pour l'enseignement à distance en ligne"[sic], (et d'ailleurs pourquoi uniquement universitaire ?)

On pourra gloser sur le Plan ; il n'en reste pas moins que voilà réunies un ensemble de propositions jusque là bien éparses. Elles sont liées par un même objectif, louable même s'il n'est pas chiffré.
A suivre...

00:05 Publié dans DADVSI | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eric besson, bibliothèques numériques, france numérique 2012, iabd | |  Facebook | | |