Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 janvier 2010

Mauvaise pioche à Orléans

180px-Lenepveu,_Jeanne_d'Arc_au_siège_d'Orléans.jpg

L'info avait circulé depuis quelques jours : la mairie d'Orléans sacrifie 30 % du budget d'acquisition des bibliothèques pour développer un programme de numérisation qui lui permet de conserver ses trois conservateurs d'Etat. C'est la Gazette qui le dit. "Les économies devraient porter sur les achats en plusieurs exemplaires et sur les documents disponibles en ligne".

La somme en jeu : 89 000 €.

Calcul : les trois conservateurs d'Etat "valent" 89 000 € , soit l'équivalent du coût moyen salarial (charges comprises) de trois assistants du patrimoine,

Remarque : la numérisation vaut quand la valorisation est entendue comme un service. Ce qui a aussi un coût.

Question : qu'en pensent et qu'en penseront les usagers ?

18:54 Publié dans BIB | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèques, numérisation | |  Facebook | | |