Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 13 mars 2009

Prix unique pour livres multiples

Signalé aussi par Livres hebdo, le compte-rendu de la réunion plénière du Conseil du livre du 10 mars donne un avis assez ferme sur le prix du livre numérique : une baisse du taux de TVA + un peu de poudre de perlimpinpin = un prix inférieur de 30%.

Etrange position : une édition en livre de poche ne s'est jamais vendue au même prix qu'une autre : deux supports, deux prix, c'est une loi qui tout en respectant le principe du prix unique rend abordables les achats.
Ce qui aurait tendance à conforter les positions avancées le 9 février : prudence, prudence, prudence. rappelez-vous cette déclaration : " on voit arriver des modèles à 4,90 € en BD ; il faut structurer le marché et l'offre; ça peut se valoriser"
Et pendant ce temps-là, la BnF reçoit un livre au prix UNIQUE de 1000 000 € ...

08:14 Publié dans à lire sans papier | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ebook, cybook, livrel, liseuse, e-book, bibliothèques | |  Facebook | | |

samedi, 31 janvier 2009

ebook-actu semaine du 26janvier 2009

Un "ebook Camp" le lundi 09 février 2009 à Boulogne ?
Avant la table ronde de Boulogne qui a lieu à 15 h, pourquoi pas un déjeuner informel pour échanger sur bibliothèques et tablettes ? Merci de me signaler votre envie par un message ici même ou par , je chercherai le lieu ...

Tout devient ebook
Prenez par exemple le site Ebook Factory, sans doute complètement illégal puisqu'il me propose Courrier International du 29 janvier, le ...28 janvier. Il s'agit principalement de revues et de journaux téléchargeables gratuitement contre une inscription assez fantaisiste, téléchargement limité à 5Mb [je ne vous donnerai pas le code d'accès, je suis honnête et travaille pour une bibliothèque ;-) ]. Le mot "ebook" s'applique ici à des fichiers numériques liés à la presse
Un vrai ebook ? Celui-ci, intitulé "Du Feng shui pour améliorer votre prospérité", sera peut-être utile dans l'année qui vient ...

La partie gratuite de Numilog
Petite bibliothèque d'environ 130 ebooks gratuits chez Numilog. Nouveau, les formats epub ont fait leur apparition. Inscription obligatoire, et attention notez bien le lien, dès votre premier dépôt dans le panier, on repasse du côté business... on ne revient donc pas dans cet espace ; c'est de bonne guerre (économique) mais ...

numilog_gratuit.jpg


Le Mans, ses livres anciens, ses relieurs, son temps fort avec des tablettes
C'était le samedi 24 janvier : deux démonstrations sans filet devant des usagers curieux et questionneurs. "Non, monsieur, je ne suis pas vendeur chez Sony", "oui madame, je suis sûûûûr que votre médiathèque va essayer les tablettes un jour". Un libraire rencontré en ville s'intéresse aux tablettes pour une mise à disposition auprès des "gros lecteurs qui voyagent loin". Tout le monde a touché, tâté, lu, tripoté, l'instrument. Bon, et maintenant, "qu'est-ce que vous nous mettez dessus?". Bonne question. Voir ci-dessus et ci-dessous.

Statut du ebook : TVA et droit de prêt
Pas forcément un serpent de mer...L'atelier Mutations économiques et technologiques du colloque "Le livre en Europe" évoquait très clairement les deux mesures qui pourraient intéresser les bibliothèques : taux de TVA et application du droit de prêt sur le livre numérique. Deux mesures non négligeables.

Que veut dire "Download Free Sample" en français ?
ebook_sample.jpg
Tout simplement "téléchargez un extrait". Le "sample" va-t-il devenir un terme usité pour les ebooks ?

Mes voeux pour les tablettes en 2009
Traditionnellement, on peut envoyer ses voeux jusqu'au 31 du mois. Ouf !
mes voeux :
- que la Cybook propose et un menu contextuel et accepte le format EPUB
- que la Sony ajoute quelques grossissements de texte (et gère un peu mieux les justif de textes)
- que la BD s'ouvre aux ebooks
- que la tablette soit vendue moins de 100 € avant la fin de l'année
- que les livres numériques baissent de prix (mais pas de qualité)

En attendant , on peut rêver devant d'autres modèles qui sont présentés ici [ ah ! la Jetbook toute de rouge vêtue]

mercredi, 31 décembre 2008

ebook-actu quinzaine du 22 décembre 08

Ventes
5 000 Sony, 10 000 Cybook, la première en France uniquement, la deuxième en Europe. (source GNT)
Invérifiable aujourd'hui, ce palmarès laisserait à penser que l'objet reste encore assez confidentiel et que sans être grand public a dépassé cependant la simple curiosité.

Plus grand
On annonce l'arrivée de liseuse de grande taille, telle la Plastic logic [la vidéo est assez parlante] qui va permettre de lire des journaux dans de bonnes conditions. En attendant la Sylen.

Qui a dit ?
"De l’e-book comme fantasme de régénération des manières du savoir, on peut ainsi considérer des contenus non sans support, mais sans corps. Formellement, cette technique n’est ni plus ni moins qu’une des nombreuses empreintes de la standardisation du monde, de sa monomorphisation. La banalité n’a pas de corps : il faut la combattre en un Mai 68 permanent."
L'oeil cynique


On en parle

figaro_desirs_numeriques.jpg

Les désirs numériques du Figaro
Supplément de novembre, dans la rubrique "en voyage" , une présentation de la Sony (avec affichage l'almanach des petites filles modernes, quand même) et un billet en ultime page ( symbole ? ) intitulé "un livre électronique pour lire quoi ?". intéressant de voir les tablettes cotoyer les GPS, camescopes et baladeurs.

Rien à voir, mais...
Pour la beauté du récit et sa chute, et parce que Babelio encourage la création de nouvelles bibliothèques

Bienvenue en e-absurdie
Signalé par Actualitté, c'est un livre qui ne peut être lu que par une personne, à la manière d'une licence informatique. Vive 2009 !

LinkedIn et les tablettes.
Création d'un groupe de travail sur les tablettes et les ebooks (titre : ebooks en bibliothèques). Inscription à LinkedIn préalable. Soyez les bienvenu(e)s.

Lu sur mes tablettes : le temps est un grand maigre
de Dominique Quelen.
Chez Publie.net pour les abonnés veinards.
(lu sur Sony PRS 505)
quelen_grand_maigre.jpg

En vingt courts chapitres, Dominique Quelen esquisse avec subtilité des personnages en quête d'équilibre. Nageur, danseur : nous entrons dans leur intimité avec le temps ou plutôt ses composantes immatérielles, associées aux paysages, aux lieux et aux objets. Vingt textes courts comme vingt séquences horaires dont le bric-à-brac apparent questionne.
Sur Dominique Quelen : quelques éléments biographiques

13:59 Publié dans actu des ebook, livrel, liseuses, reader | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liseuse, livrel, e-book, quelen, sylen, cybook, plastic logic | |  Facebook | | |

samedi, 20 décembre 2008

ebook-actu semaine du 15 décembre 08

Izibook en détail.
Signalé ici-même en octobre, on en sait plus sur le fonctionnement d'Izibook, la maison à faire du livre numérique de Eyrolles, grâce à un commentaire déposé sur un billet de La Feuille.
"Pas de DRM", dit Guillaume de Lacoste, responsable du site IziBook.Eyrolles.com., mais un marquage qui joue sur la confiance.
Voilà qui rejoint d'autres initiatives en cours, le marquage pouvant être couplé avec un numérotage dont les attributs pourraient être les suivants (pour une bibliothèque) : numérotage par le libraire/éditeur/diffuseur, marquage par le "propriétaire". Ainsi, les responsabilités seraient clairement établies sur le respect des contrats (droits, duplication, prêt, consultation).

Encore plus
Le CNL vient d'attribuer aux éditeurs un nouveau train de subventions pour la numérisation. Sur e-pagine, bientôt on pourra lire en ebooks 540 livres de chez POL, 365 (un par jour) du Seuil, 158 pour Minuit, 50 de chez Bourgois et la quasi totalité des éditions Sabine Wespieser (environ 80 titres)

SYLEN (suite)
Déjà signalé ici, le projet SYLEN vient de retenir un nouveau partenaire en remplacement du Monde Informatique qui s'était retiré. Il s'agit de Tite-Live.

Les nouveaux modes de lecture
http://www.tge-adonis.fr/?L-attrait-pour-les-e-books-d
Etude britannique sur la lecture d'ebooks par des étudiants : "les universitaires (60%) préfèrent « piocher » des passages des livres plutôt que de lire, ne serait-ce qu’un chapitre (moins d’1/4 lit un chapitre ou plus) de la même façon que les étudiants (54%)".

Lu sur mes tablettes.

massera.jpg

Croissance, familles savoyardes et baskets scratchs de Jean-Charles Massera, Publie.net
A travers ces trois textes courts, on apprécie combien Massera nous est utile dans la vie quotidienne : s'il pouvait se rendre un peu dispo pour rencontrer nos managers, - excellents par ailleurs- on aurait sans doute quelques raisons jubilatoires d'aller travailler en gérant mieux les contradictions de cette société.
Après tout, retourner le texte à son avantage est bien un boulot d'écrivain. C'est fait ici avec une grande maîtrise du genre « mais vous ne seriez pas en train de vous moquer de moi ? - Nenni »
Quand même, sont abordés trois thèmes centraux : le rapport au travail à travers les textes contractuels, le changement produit et non assumé par l'arrivée d'Anglais friqués en Savoie, enfin, et c'est peut-être le plus violent des trois, le dialogue - les deux monologues – autour de l'enfant accro au jeu de console.
Le choix de la confrontation glaçante de la réalité au texte, à la norme est d'une efficacité assez redoutable : entendez qu'il faut la redouter au point saluer le travail de fiction de JC Massera. La réalité ne peut être ainsi, n'est-ce pas ?
Citation :
Mais il faut bien comprendre que le retard dans la maîtrise de la lecture et de l'écriture permet d'appauvrir le contenu de la communication.

Sur Massera : l'article que lui consacre Wikipedia et la tirade interminable mais jubilatoire de son éditeur [ne pas oublier de mettre à jour la bibliographie !]
sur le code du travail, texte intégral
sur la Savoie et ses anglais, ou comment acheter-ce-petit-chalet-adorable
sur l'addiction au jeu de jeunes enfants, le point de vue de Michael Stora

15:28 Publié dans actu des ebook, livrel, liseuses, reader | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ebook, livrel, liseuses, publie.net, tite-live, cnl, massera | |  Facebook | | |

dimanche, 14 décembre 2008

ebook-actu semaine du 8 décembre 08

Vulgarisation

lemonde_4déc08_livresnum.jpg

Approche de Noël oblige, on parle des tablettes et des livres numériques. Après Télérama, Le Monde s'y met fin de semaine dernière. Le discours est prudent, la communication reste troublée par l'offre désordonnée et relativement famélique. Attendons 2009 ?

lesdeux_Tablettes_autoroute.jpg


Publie.net ne recule pas, mais avance.
Du nouveau sur Publie.net : nouvelles formules d'abonnements, identification, "intégration du catalogue publie.net à votre catalogue général". Stop ou encore ? La découverte de ces textes, pour la plupart très abordables par tous publics est non seulement un acte littéraire fort, mais encore un apport indéniable pour les bibliothèques qui diversifient leurs collections.

Éditeur numérique : ques aco ?
C'est ce que tente de définir Dutohubohu dans un billet qui aborde la face visible et économique. Un prochain billet sur le livre numérique ?

Lecture de la semaine : Les villes fantômes de Jean Rouaud
Jean Rouaud s'attache dans ce texte court à redéfinir l'idée de ville au regard des derniers événements qu'ils soient planétaires ( le 11 septembre) ou tout simplement politicogéographiques. Ce qui donne un soliloque aux accents poétiques, et un argumentaire apparemment décousu. Apparemment seulement.
Où veut-il en venir ? L'Histoire est revisitée : Babylone, New York et ses tours,. Des villes en elles-même et de leur mythe – la Jérusalem céleste - , on glisse vers ses attributs majeurs : les tours (Eiffel, Babel), les flèches (Strasbourg pour sa cathédrale dont Adamsberg tombe quasi amoureux dans Les vents de Neptune de Fred Vargas). Au passage, le concept de ville fait le détour politique ( « le socialisme c'est la ville ») et Jean Rouaud excelle à en explorer les contradictions, quoique … La communauté d'agglos donne lieu à un délire politico-maçonnique qui montre les limites - légitimes - de l'écrivain : les agglos ne sont pas seulement l'aggloméré de bois dont JR dit que les étagères s'incurvent sous le poids des livres ; dans certaines régions on désigne ainsi les parpaings (ou blocs) qui servent à construire les murs dans les villes à béton.
Toutes ces digressions s'ordonnent justement ; dans le bouquet final, figure le récit de la re-construction de Saint-Nazaire , mais est-il vrai ? Depuis l'affaire de la 2CV de son grand'père (Les Champs d'honneur - ed. Minuit – page 42)– JR ayant fini par avouer qu'il n'y était jamais monté, ce que soupçonnait toute la communauté des deuchistes, la manœuvre des essuie-glace d'un modèle 56 par le passager relèverait d'un défi acrobatique quasi impossible – on doute de certaines affirmations.
Ce qui n'enlève rien au charme et à la puissance des « Villes fantômes », mais constitue une faute de goût impardonnable. Dans les villes aussi, ce sentiment et ce comportement sont très répandus. C'est ce côté artificiel de la construction, qu'elle soit urbaine ou littéraire. A découvrir.
A lire chez Publie.net sur sa tablette préférée.
Citation :
«  Mais tuer le temps après tout, c'est de la légitime défense ».
Pour en savoir plus sur :
- Jean Rouaud : son site et objectivement les pages que lui consacre Wikipédia
- les villes et les agglos : l'histoire de la décentralisation
-
compteur_2CV.jpg
la 2 CV et ses essuie-glace : comment ça marche ?


Chez Kotkot cette semaine
"en situation de contemplation"(R)