Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 février 2011

Lecteurs et livres numériques

La Bibliothèque de Toulouse commence à publier les sorties de questionnaires qui étaient dans le protocole d'expérimentation des livres numériques et des liseuses.

Ce travail a commencé en avril 2010 et s'est prolongé jusqu'en décembre à travers plusieurs groupes tests qui ont touché aussi bien les bibliothécaires que les acteurs de la chaîne du livre (éditeur, libraire, centre de coopération du livre.

Sortie brute que chacun pourra analyser à l'aune de ses propres critères. Mais on retiendra que les opinions sont moins tranchées qu'on ne le dit généralement dans les bonnes feuilles; l'antagonisme papier/numérique ne résiste pas trop à la pratique. Toutes les catégories de testeurs donnent des avis quasi convergents sur toutes les questions posées.

Cette première série sera suivie de deux autres qui auront à traiter des rapports des lecteurs avec la liseuse à encre électronique (modèle Opus de Bookeen) et des opérations de téléchargements.

Sachant que l'Addnb est engagée dans un prêt de liseuses aux bibliothèques adhérentes, on pourra comparer ces résultats et les commenter rapidement.

Peut-être le début d'une base de données d'observations qui manque vraiment.

Et du coup monter d'un étage pour commencer à bâtir un processus d'appropriation en bibliothèque.

On en parlera pour la première fois à Montauban (82) lors de la journée consacrée au livre numérique. Laquelle devrait aussi faire d'autres annonces pour de nouvelles expérimentations en bibliothèque.

 

jeudi, 03 juin 2010

Stage et enquêtes : stop !

Ce n'est qu'une demande parmi d'autres. Elle est seulement arrivée au mauvais moment et a fait déborder le vase.

Précisons que la personne n'est pas en cause, mais plus un système pervers où les professionnels sont priés de faire le travail des étudiants avec la bénédiction de leurs profs.

* Voici la demande (j'ai ôté les éléments qui permettaient d'identifier l'établissement):

"Bonjour,

Etudiante en année xxxxxxxxxxxx à xxxxxxxxxxxxxx [métiers du livre], je suis actuellement en stage à la bibliothèque de VXXXXXX. Je réalise mon mémoire de DUT sur la valorisation des services numériques en bibliothèque et aimerais avoir des renseignements sur leprêt de liseuses (le plus rapidement possible).
[le plus rapidement possible, bien sûr]

* Suit une liste de 14 questions
1 - Le prêt de liseuses est-il possible pour la bibliothèque (sous quelles conditions) ?
2 - De quelle(s) marque(s) de liseuses s'agit-il ?
3 - Contiennent-elles déjà des titres de livres (bouquet de base) ?
4 - Combien de temps peut-on les avoir en prêt ?
5 - Peut-on avoir une démonstration d'utilisation pour les bibliothécaires ?
Ateliers de démonstration pour les lecteurs ? (indiquer le tarif si ce service est payant)
6 - Quelles fonctionnalités et avantages peut-on mettre en avant auprès de nos lecteurs quant à leur utilisation ?
7 - Peut-on avoir les tarifs de ces prêts de liseuses (possibilités
d'avoir des devis)
-       prêt d'une liseuse pour une journée ?
-       prêt d'une liseuse pour une semaine ?
-       prêt d'une liseuse pour un mois ?
-       prêt d'une liseuse pour un an
8 - Si on choisit d'opter pour le prêt de plusieurs liseuses y a-t-il
des tarifs préférentiels ? Si oui, lesquels ?
9 - Pouvez-vous m'envoyer par mail un contrat type de prêt de liseuses ?
10 - Que se passe-t-il si le matériel est endommagé par un des lecteurs?
11 - Avez-vous fait des prêts de liseuses pour d'autres bibliothèques ? Si oui, lesquelles ?
12 - Proposez-vous des outils promotionnels en cas de prêt de liseuses ? (flyers, affiches...)
13 - Si l'on souhaite mettre une liseuse en démonstration sur une borne à l'intérieure de la bibliothèque, y a-t-il moyen de l'attacher à cette borne ? Prêtez vous ce type de bornes ?
14 - Y a-t-il des moyens de mettre des antivols sur les liseuses si l'on veut les mettre à disposition au sein d'un espace de la bibliothèque, mais qu'elles n'en sortent pas ?

Merci pour votre collaboration"

[enchanté de cette collaboration]

Ma réponse :

"Merci de votre message

Maintenant j'ai le choix entre deux possibilités :
- soit répondre à votre questionnaire
- soit terminer la préparation de cette opération
J'ai choisi la 2° option.

Ce qui m'amène à dire ceci : j'aurais bien voulu que vous nous donniez un coup de main pour réaliser les questionnaires, les procédures, repérer les infos utiles, réfléchir au lancement, préparer les articles sur le site Internet.
Au niveau où vous êtes rendue, permettez-moi respectueusement de penser que vous devriez être en position d'aider à concevoir des nouveaux services.
Je pense à la future professionnelle que vous allez devenir : bibliothécaire, pas collectionneuse d'études et de sondages sur tel ou tel usage.
J'aurai été un peu direct, je reste à votre disposition (et à celle de vos enseignants).

cordialement,"

09:12 Publié dans livre(s) numérique(s) | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : liseuses, ebooks, métiers du livre, addnb | |  Facebook | | |

dimanche, 15 février 2009

ebook-actu semaine du 9 février 2009

La Saint-Valentin d'Archimag
A la Saint-Valentin, avez-vous pensé à offrir des ebooks ? Intitulé "e-book mûr cherche contenu riche pour relation profitable", l'article d'Archimag compte sur la Saint-Valentin pour écrire les épousailles de l'ebook et de sa tablette dans la durée. On ne demande pas mieux.

Dans les bibliothèques

foto_de_groupe-sony.jpg

Quand ça ressemble à des tablettes Sony, que la photo est prise dans une bibliothèque, qu'il s'agit de bibliothécaires qui sortent de leur première prise de contact avec les tablettes, il y a anguille sous roche ... Médiathèque de Boulogne-Billancourt, B.U. d'Angers , médiathèques de La Roche-sur-Yon et B.U. de Nantes et La Roche-sur-Yon sont donc en expérimentation.

Les prix baissent ?
cybook_qoqa_fr.jpg

C'est sur qoqa.fr depuis vendredi 13. Une cybook à 269 € est une bonne affaire. Mais que peut vouloir dire cette offre : un délestage des stocks avant l'arrivée de la nouvelle Cybook ? Une baisse définitive comme celle que l'on avait connue en novembre ?

La partie Think-Thank des readers.
C'est annoncé par La Feuille. Cap Digital propose un séminaire hebdomadaire sur l'avenir des liseuses et leur environnement tant industriel qu'économique (voire culturel). Il s'agit ici d'un volet complémentaire au développement des liseuses, le groupement étant déjà engagé dans Sylen.

Dans le bois de Boulogne
Réactions plus que mitigées au retour de la journée du 9 février à Boulogne-Billancourt, dont il faut saluer la pertinente animation par Alain Patez. Les atermoiements des éditeurs ne peuvent cacher la frugalité des offres ; à se demander si l'ebook décollera un jour. Pour les bibliothèques, dont certaines y voient un autre mode d'approche de la lecture (voir plus haut), le chemin d'accès à la littérature générale sera semé d'obstacles, sauf à rechercher d'autres usages et contenus.
Parmi les débatteurs, on voyait pourtant l'auteur d'un récent ouvrage sur les 100 ans de la NRF signalé cette semaine par Télérama : aura-t-on le plaisir d'y accéder autrement que par édition papier ?
Deux conclusions possibles :
- Ici, la littérature a tous les droitsselon l'auteur de l'essai,
- celle-ci, empruntée à Rabelais (via l'édition de François Bon) : tu seras cocu, homme de bien, je t'en assure

Que de nouveautés(2)
* L'arrivée du Kindle2 attise la curiosité vis-à-vis des liseuses et de leurs contenus. Sur les contenus, à nouveau le schéma propriétaire. "Est-ce la course folle au livre électronique ?" s'interroge Libraires.org . Hum, ça se saurait.
*
Les grandes liseuses font reparler d'elles, car elles représentent un marché très intéressant pour la presse en ligne. En bibliothèque, voilà une application attendue, application à croiser avec des contenus existants ; pour une fois le contenu a presque précédé l'objet...

Des journées d'étude comme s'il en pleuvait
Après Boulogne-Billancourt, et Toulouse, voici la journée qui se déroulera au CNAM, (annoncée par Aldus) le 12 mars prochain dont l'intitulé "la bataille de l'imprimé à l'heure numérique" nécessite de venir armé ; en tout cas avec quelque cuirasse contre les déceptions. Programme détaillé. Entrée : 35 € (gratuit pour les possesseurs de tablettes ?). Inscriptions auprès de pascaldrayATgmail.com. ( le titre est emprunté à un livre à paraître, dont voici l'avant-propos)
Ajoutons la journée spéciale du Salon du Livre, sans doute le mercredi 18 mars, autour de Lectures de dem@in. Une nouvelle édition d'un Ebook Camp n'est pas à exclure...

15:28 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : liseuses, ebook, ebooks, cap digital, reader, cybook | |  Facebook | | |

jeudi, 05 février 2009

E-book Camp lundi 9 février à partir de 12h30

Rendez-vous à l'Excelsior, rue du Renard, à partir de 12h30 pour un échange (et un blanc-cassis) autour des ebooks et tablettes. Bibliothécaires, éditeurs, libraires, auteurs bienvenus.

excelsior_plan.jpg


On se rendra ensuite - si on le veut- pour 15h à Boulogne-Billancourt.

Merci à celles et ceux qui ont déjà répondu.

23:08 Publié dans actu des ebook, livrel, liseuses, reader | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ebook, tablette, liseuses, reader, cybook | |  Facebook | | |

mardi, 20 janvier 2009

Archimède et les ebooks (S)

Rencontre informelle à Angers (François Bon assure - entre autres- le reportage "Points de vue-Images des liseuses") sur les tablettes dans les bibliothèques.
On part de l'offre de publie.net (le meilleur rapport qualité/prix depuis Gutenberg) qui passe par des tablettes prêtées/empruntées en bibliothèque. Coïncidence ? ça se passe dans un bureau où s'affichent les plans d'extension de la bibliothèque universitaire = tout s'étend ....
Le tour de table inclut les différents modes d'accès au livre numérique et les questions en suspens : DRM, signalements, feuilletage, etc ..
Mais surtout la sortie par le haut : comment partir du texte puis des textes récoltés par publie.net pour créer des ensembles enrichis qui s'appuieraient à la fois sur l'expertise du dit publie.net, les ressources choisies de la bibliothèque et des suggestions des bibliothécaires ? Et sur des thématiques de "commande" ou de "circonstance" parce que matière (les bibliothécaires adoreront) il y a ? C'est un peu le rebours de la démarche " je mets en valeur les collections par une exposition et un temps fort qui donnent à voir les collections " mais en partant du numérique.
On évoque la mutualisation (mettre le meilleur de ses ressources en commun), la forme que prendrait ce type de production (voir, par exemple, les possibilités offertes par des "présentoirs" ou des show-rooms expérimentaux comme Katoa), le plaisir à travailler sur de nouveaux champs, d'investir de nouveaux outils, de rendre "sexy" le travail de présentation, en ligne.
C'est générateur d'une poussée, un principe bien connu...


07:45 Publié dans à lire sans papier | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : publie.net, angers, katoa, ebook, liseuses, bibliothèque numérique, cybook | |  Facebook | | |