Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 décembre 2008

Intercommunalité et bibliothèques

temps_culture.jpg

Dans la livraison de la dernière Lettre d'échanges de la FNCC, une intéressante réflexion sur la culture et l'intercommunalité. La note adjointe, intitulée "Intercommunalités : le temps de la culture" [entendre qu'il faut du temps pour] fait référence à l'ouvrage d'Emmanuel Négrier et Julien Préau; elle aborde la question des bibliothèques sous un angle intéressant.
La compétence culturelle s'exerçant notamment en matière d'équipements, la lecture publique est vue par ce prisme et constitue l'essentiel de transfert de compétences. Encore faut-il qu'il soit assuré que les équipements perdurent : Dominique Lahary (cité dans l'étude) prédit l'arrivée des bibliothèques dématérialisées [ ce qui dans son esprit, si je crois bien le comprendre, ne rend pas caduque la bibliothèque "matérialisée"]. Sauf que cette tendance potentielle rendrait la politique culturelle intercommunale un peu vidée de contenu. CQFD , la culture intercommunale doit inventer.
Trois pistes sont proposées : la subsidiarité, la complémentarité, l'innovation. Elles s'appliquent plutôt bien aux bibliothèques, y compris en cette période de conjoncture difficile. La hausse de la fréquentation (à confirmer) fait apparaître un mouvement entre territoires équipés et les autres, avec une tendance centrifuge (sans doute groupement des démarches vers les services) qui privilégie la praticité (plutôt aller moins souvent dans une bibliothèque bien équipée que souvent dans un petit équipement jugé insatisfaisant).
La recette pour une politique culturelle intercommunale forte ? Un couple élu/technicien dynamique, une résistance à la "déterritorialisation " pour inventer leurs politiques culturelles propres, la relégitimation des acteurs de la société civile (amateurs et bénévoles).
Voilà qui donne du grain à moudre pour LA réforme des institutions...

Pour en savoir plus : les monographies complémentaires
Pour commander : le site de l'Observatoire des politiques culturelles

14:01 Publié dans demain, les bibliothèques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèques, intercommunalité, lahary, fncc | |  Facebook | | |

lundi, 16 avril 2007

(feuille de) Route 66 des élus culturels

medium_route66.jpeg
Jeu de mots un peu facile (mais très tentant) à propos de la dernière livraison de la revue de la FNCC ( Fédération Nationale des Collectivités Territoriales pour la Culture), sous-titrée pompeusement "2007 : Du courage et de l'audace pour la culture", dans son n°66.
Pas un mot sur les bibliothèques, pas un retour sur la Dadvsi. L'action culturelle n'englobe donc pas la lecture publique ni les bibliothèques, ces centres de ressources si souvent sollicités par les acteurs culturels eux-mêmes.
N'ayant pas la visibilité des évènementiels des Arts de la rue, la faculté de renouveler le spectacle et donc de valoriser les élus, elles sont reléguées au rang des utilités sociales.
Finalement, peut-être faut-il bien sortir les bibliothèques de la culture...

14:11 Publié dans Présidentielles 2007 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bibliotheques, FNCC, DADVSI | |  Facebook | | |

mardi, 13 février 2007

journée_adbs_droit et déontologie_les_systèmesDD

Notes sur la journée ADBS 7 février 2007 : la responsabilité juridique des professionnels de l'Information et de la Documentation et les codes de déontologie.
medium_double_chevron.2.jpg

Loi publique vs loi privée (privilège) ?(1)
"Sire, le Roi n'est pas un sujet" (2)
Les mânes de Courteline (3)
Fiance sans Confiance ... (4)


__________________________________________

Voilà un sujet qui n'était pas résonance avec celui traité par les Urfist il y a quelques jours:
- L'irruption envahissante du droit dans les métiers de l'information et de la documentation peut être vécue comme une menace sérieuse; dans tous les cas il s'agit d'ajouter une brique de compétence aux "autres".
- Validation et évaluation sont inséparables, au contact des usagers, d'une qualification de l'action, pour les uns "figures" de représentation, pour les autres démarche déontologique.
- la formation est (devrait) être présente sur ces deux terrains.
- l'IABD souhaite engager une réflexion sur les "bonnes pratiques" numériques dans les lieux de prêt et de consultation, en lien avec les élus locaux (FNCC notamment) ; on en comprend mieux la nécessité.
- la démarche Qualité a été évoquée à plusieurs reprises : l'usine à gaz fait peur, mais charter ses pratiques, en mettant l'usager au centre de ses réflexions est peut-être suffisamment explicite pour faire comme Monsieur Jourdain...

à suivre

11:05 Publié dans RETOURS DE KOLLOK | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : adbs, urfist, fncc, iabd | |  Facebook | | |