Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 10 octobre 2009

Enssib édito et commentaires

La directrice de l'Enssib fait son édito en ligne chaque mois (enfin, je crois). Dans celui d'octobre, et à partir des disputatio Google via F Bon et O Ertzscheid, l'éditorialiste termine par "Toute la profession est ainsi interpellée." Adoncques, me voilà écrivant à la dite éditorialiste (enfin à "contact" car pas de possibilité de s'adresser directement). "Contact" me fait toujours penser (on est samedi, on a un peu de temps) aux films d'aviation où ce mot magique permet au héros de s'envoler bla bla bla ( honnêtement, après "contact", il y a "moteur", on y reviendra). Je lui dis que l'ouverture de commentaires nous permettrait de donner nos avis et à l'Enssib de les recueillir.

La réponse d'icelle se fait pas attendre. Trois jours plus tard :

enssib_commentaires.jpg

Dont acte.
Là-dessus, les initiatives et projets fusent autour et dans l'Enssib. En voici deux : ici c'est un labo qui est évoqué avec hébergement à la dite Enssib, mais véhémentes protestations (voir commentaires); là c'est un portail Formations annoncé, domaine dont on connaît -sans dévoiler de bien gros secrets - la force centrifuge des chapelles.
Alors, que faire des "sans commentaires" ? Quelle que soit la perception que chacun peut avoir de l'Enssib, pourquoi et comment une école emblématique de la profession peut ne pas s'ouvrir au dialogue tel qu'il est pratiqué aujourd'hui, peut ne pas accepter une discussion sur les sujets communs de préoccupation ? Nous ne lui demandons pas d'être derrière un F Bon ou un O Ertzscheid  mais plutôt DEVANT.

Après une très rapide réflexion, j'ai décidé de laisser ouverts les commentaires de ce billet.
Moteur !

mercredi, 15 octobre 2008

la VOD décollerait

Les analyses semblent confirmer ici, et ou encore l'avènement de la VOD.
On vous l'avait bien dit.
L'étude menée en son temps par les élèves de l'Enssib signalait déjà les potentialités. Limitées par la chronologie des médias (souvenez-vous), il est vrai.
Sauf que :
- le projet Hadopi + mesures besson envisage de toucher à la chronologie en tatouant les oeuvres une par une pour éviter les copies...non conformes. Ce qui va accélérer la mise sur le marché de la VOD ; les prix ne baisseront pas pour autant.
- les forfaits musicaux montrant des signes de faiblesse certains, quid d'une abondance (potentielle) de vidéo ?
- pour les bibliothèques, tant que les circuits resteront aussi diffus avec des plateformes différentes, quel service de qualité envisager ?

22:33 Publié dans demain, les bibliothèques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vod, enssib, bibliothèques, plateformes | |  Facebook | | |

dimanche, 22 juin 2008

Vod, vod

Le Monde aborde la question du devenir économique ( = marchand=) de la VOD.
Sous le titre "La vidéo à la demande, un marché anecdotique mais prometteur", l'article revient sur l'état du marché :
- chiffre d'affaires de 29,2 millions d'euros en 2007
- 400 offres émanent d'opérateurs de téléphonie,
mais aussi des télévisions (Arte, Canal +, TF1, M6,
- des plates-formes indépendantes comme Glowria, VoDéo
- des sociétés indépendantes comme MK2, Universciné
- des câblopérateurs ou des portails Internet

- En 2007, 7 % des internautes français avaient loué, pour 24 ou 48 heures, un programme en VOD ( un film dans 63 % [seulement] des cas)
- 2 500 longs métrages étaient disponibles fin décembre 2007 sur sept principales plates-formes, soit + 50 % en un an

La question reste : Y a-t-il un modèle économique possible ?
Réponse : non pas pour l'instant.
MAIS, "les prévisions optimistes parient sur une multiplication du marché au moins par dix en 2012"


Ce qui permet de faire retour sur une étude fort opportune parue en novembre 2007, évoquée ici.

20:10 Publié dans demain, les bibliothèques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : VOD, enssib, bibliothèques, René Phalippou | |  Facebook | | |

mercredi, 30 avril 2008

Quand les élèves conservateurs copient sur le Net

0a25596958ec1190b73b52ef44aee070.jpg

Où l'on apprend que l'auteur des Dix plaies... Dominique Maniez,
- enseigne à l'Enssib,
- signale que ses étudiants ( = élèves conservateurs) copient à tout va sur Internet ;
- déclare que les " blogs, quand on voit ce qui s'y écrit, ce n'est pas terrible".

edit 17 mai08 : une correspondance un peu complexe a accompagné ce billet. Une analyse de l'ouvrage, par B&C, est disponible ici.

08:00 Publié dans BIB | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : enssib, maniez, bibliothèques, B&C | |  Facebook | | |

mardi, 26 février 2008

Tum tum tum tum ou bip bip bip ?

5d88a48d9fd9e9abea2e7fd00f14d10e.jpg
Que peut bien signifier l'écoute d'un coeur de chien dans l'espace en cette fin d'année 1957 ?
Que la conquête spatiale a véritablement démarré et qu'elle se donne comme objectif d'envoyer des hommes dans l'espace. A lire "Les années Spoutnik", paru chez Arte Editions, on se croit à la fois dans un roman d'espionnage et dans les prémices d'une aventure peut-être la plus importante du siècle.
A sa façon, Jacques Barberi, en recueillant les témoignages de Giambattista et Achille Judica Corddiglia, donne une dimension dramatique à ce qui fut d'abord un passe-temps, puis une passion, enfin, une quête scientifique de toutes les traces de la conquête spatiale.
Rebondissements, enquêtes quasi policières, espionnage, bricolage génial : l'écoute des transmissions donne un relief saisissant à toute l'épopée spatiale. Et parce qu'écrire un livre pour faire découvrir des sons reste un pari risqué. D'une écriture cependant très inégale, alternant récits et explications scientifiques, "Les années Spoutnik" sont un livre attachant et nécessaire pour appréhender l'humanité toujours présente dans la conquête : la dimension sacrificielle - qui pourrait évoquer d'autres époques où les Dieux réclamaient aussi leur tribut - laisse un goût amer et relativise le mythe largement exploité de deux côtés de l'ex-rideau de fer.
6012c0473f6c0d9085e23c3999609d88.jpg

Lecture à compléter par le documentaire diffusé par Arte en 2007, mais disponible chez Arte VOd.
(bénies soient les bibliothèques abonnées !)

Et aussi le remarquable dossier élaboré par Arte

A revoir : L'étoffe des héros.

livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com