Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 septembre 2011

livre numérique en bibliothèque : sept réalisations

A défaut de disposer de bouquets pour les lecteurs abonnés, ce qui est une bonne idée, que peut-on faire autour et avec le livre numérique ?

Voici 7 réalisations qui ont été testées à la Bibliothèque de Toulouse en 2010/2011.

1. Mettre en valeur un texte "ancien" numérisé dans le contexte d'une expo

 

dieulafoy, toulouse, perse

C'est l'histoire de Jane Dieulafoy, toulousaine habillée en garçon, qui parcourt la Perse pendant 14 mois en 1881-1882. D'où sort ce projet ? D'une exposition consacrée aux sociétés de géographie et organisée par la Bibliothèque d'étude et du patrimoine (Périgord pour les intimes). Jane  tient le journal de bord de ce périple et le publie (42 chapitres) pendant que Marcel, son mari, fait le travail scientifique. Exhumée de la bibliothèque de l'Université de Columbia, l'histoire devient un feuilleton sur le site Internet de la bibliothèque. Et se met en scène à partir d'un tumblr qui chaque jour donne à voir le voyage selon une ligne éditoriale très simple : dates // "tags" // extrait // lien vers le chapitre (posté sur un feuilletoir). Jane a du talent, de l'humour et observe avec acuité les civilisations qu'elle décrit d'une humeur égale.

septembre/décembre 2011

 --> valoriser les numérisations // accompagner une expo // raconter "une histoire" // amplifier l'expo par un récit historique // apporter un "plus" à l'expo en ligne.

2. Créer un livre numérique à partir d'un concours de nouvelles

paroles de squelettes

"Paroles de squelettes" est une expo du Museum d'Histoire naturelle de Toulouse qui s'est accompagnée d'un concours de nouvelles.  Plus de 50 écrivains ont concouru au Prix. sa remise a été l'occasion d'un échange  très convivial entre auteurs et jury. La sélection retenue s'est accompagnée de la fabrication d'un livre en format epub téléchargeable librement ici . Le partage des tâches entre Bibliothèque et Museum ? A la bibliothèque le soin de créer le fichier epub et de le rendre accessible "proprement".

janvier/juin 2011

--> apprendre à créer un livre numérique // mutualiser les compétences entre deux établissements culturels // diffuser //

 3. Intégrer la présentation de liseuses dans les classes Patrimoine

Tout le monde connaît le principe de la  classe Patimoine. Celle-ci, autour de l'histoire du livre, s'est enrichie de la présentation de liseuses à encre électonique, comme si le parcours de la tablette d'argile à la tablette numérique était linéaire (mais ceux qui lisent François Bon "Après le livre" savent qu'il n'en est rien, ou tout du moins pas tout-à-fait comme ça). Cette introduction apparemment anecdotique permet de faire le pont entre patrimoine écrit ancien et nouveaux usages.

dès octobre 2010

--> actualiser l'histoire du livre //relier patrimoine et numérique //observer ensemble  les usages des générations Y et Z //

4. Prêter des liseuses aux clubs de lecteurs lors des rentrées littéraires

liseuses,

Sur les clubs de lecteurs, on peut avoir des avis différents. Ceux-ci se font une rentrée littéraire chaque année. En 2011, on renouvelle l'opération de 2010 avec le prêt de liseuses sur lesquelles ont été téléchargés les romans (disponibles) et choisis par les clubs. En 2010, 10 titres (sur les 50 demandés, sur les 113 existants en numérique et sur les 701 titres en compétition). Les bibliothèques de quartier se chargent entièrement de l'opération avec les lecteurs abonnés. Ces lectures font l'objet d'un retour par questionnaire. Les résultats ont été publiés sur le site Internet de la Bibliothèque de Toulouse

octobre à décembre 2010

--> expérience de lecture numérique // multiplication des collections //partage des compétences dans les réseaux //

 5. Monter des modules d'accueil Livre numérique / lire dans le futur pour collégiens et lycéens

 Les profs de littérature profitent des programmes scolaires pour introduire des modules Découverte. "Livre numérique" fait partie de Lire dans le futur et est organisé dans la bibliothèque. Chaque année sont accueillis plusieurs groupes, à la demande. Une présentation à l'écran - mise au point par les bibliothécaires du pôle Intermezzo -  retrace les éléments essentiels et tire le fil rouge du livre numérique. Si les tablettes sont disponibles, elles font alors l'objet de manipulations en direct. Commentaires garantis...

depuis décembre  2010

 --> médiation sur le numérique // écoute des usages des générations Y // échanges //

 6. Parler livre numérique dans les salons (du livre ?) du numérique "dans la ville"

novela


cf quand la Novela lit

Cette idée d'aller au-devant des habitants comportait des risques. Pendant 5 jours, collègues et invités présentent les livres numériques aux toulousains : 175 Toulousains accueillis pour 294 démonstrations en octobre  2010. Des contacts, de sindications précieuses sur les usages et beaucoup d'échanges.

octobre 2010

--> impact sur l'image de la bibliothèque // expertises // action hors les murs

7. Prêter un livre ...et recevoir le fichier numérique en retour

alouer_sans_commission.jpg

L'affaire démarre par un message (sur Twitter) : qui  a un bon exemplaire de "A louer sns commission" de Didider Daninckx ?  Une bibliothèque, peut-être ? En effet. Le récit est simple

Il y a du Publie.net là-dessous, mais aussi du travail d'étudiants à Bordeaux.

Affaire conclue ... avec commission : la Bibliothèque reçoit le fichier epub et le met en partage pour tous les collègues.

mars 2011

--> partager sans s'appauvrir // réfléchir à la conservation // plaisir

 

 

lundi, 21 février 2011

Lecteurs et livres numériques

La Bibliothèque de Toulouse commence à publier les sorties de questionnaires qui étaient dans le protocole d'expérimentation des livres numériques et des liseuses.

Ce travail a commencé en avril 2010 et s'est prolongé jusqu'en décembre à travers plusieurs groupes tests qui ont touché aussi bien les bibliothécaires que les acteurs de la chaîne du livre (éditeur, libraire, centre de coopération du livre.

Sortie brute que chacun pourra analyser à l'aune de ses propres critères. Mais on retiendra que les opinions sont moins tranchées qu'on ne le dit généralement dans les bonnes feuilles; l'antagonisme papier/numérique ne résiste pas trop à la pratique. Toutes les catégories de testeurs donnent des avis quasi convergents sur toutes les questions posées.

Cette première série sera suivie de deux autres qui auront à traiter des rapports des lecteurs avec la liseuse à encre électronique (modèle Opus de Bookeen) et des opérations de téléchargements.

Sachant que l'Addnb est engagée dans un prêt de liseuses aux bibliothèques adhérentes, on pourra comparer ces résultats et les commenter rapidement.

Peut-être le début d'une base de données d'observations qui manque vraiment.

Et du coup monter d'un étage pour commencer à bâtir un processus d'appropriation en bibliothèque.

On en parlera pour la première fois à Montauban (82) lors de la journée consacrée au livre numérique. Laquelle devrait aussi faire d'autres annonces pour de nouvelles expérimentations en bibliothèque.

 

samedi, 13 février 2010

ebook actu semaine du 8 février 2010

A lire

Signalé par Aldus et actudesebooks, un bon dossier  concocté par Radio France fait le tour de la question.

Pour un panorama mensuel, Educnet fait sa veille sur le livre numérique.

Tiers-Livre fait dans le capillotracté mais avec raison : et la question va-t-elle rester sans réponse ? En écho, via Aldus, l'avenir de Numilog repose bien sur la question des éditeurs/libraires.

Mazette, pas cher

Un Opus à moins de 200 € ? c'est possible avec l'offre de Pixmania

Et à Issy, comment vont les tablettes ?

Au hasard parmi les nombreux articles de presse, cette vidéo qui et que ... Moralité : Issy a fait plus pour les tablettes que toute l'interprofession réunie. Une sorte d'Apple, quoi...

Tiens revoilà les libraires. Deux hubs pour le prix d'un

Inquiétude du côté libraires quand arrivent les livres numériques. Bien d'accord pour les voir acteurs à part entière dans le processus du livre numérique (s'ailleurs les "aides" proposées par epagine sur leurs sites mériteraient un effort pédagogique). L'article du Monde s'évertue à le démontrer. Et nous voilà avec deux plateformes, l'une pour les éditeurs l'autre pour les libraires. Jjamais deux sans trois : pensez aux bibliothèques !

Alors c'est Nicolas ou  Yann qui est gratuit ?

2degres_de_trop.jpg

Belle initiative d'epagine que de proposer Un léger passage à vide de Nicolas Rey en téléchargement gratuit le jeudi 11 février : patatras, c'est 2 degrés de trop de Yann Arthus-Bertrand qui est proposé. Pas grave, sinon que Yann sur la tablette  (42 Mo quand même), c'est plus dur en noir&blanc...

Mais dès le lendemain, le passage à vide n'est plus vide. Chic, deux pour le prix d'un.

La Saint-Valentin des ebooks à la BnF

La BnF vient d'acquérir 15 000 ebooks auprès de Elsevier et Springer. Les lecteurs de la bibliothèque de recherche munis de leur carte annuelle pourront les télécharger à distance. Question droits : un prêt ou un téléchargement ? quelle durée ? Copie possible (partielle, totale) ? impression? droit de citation ? Lecture beaucoup moins sexy que celles-là mais chut c'est il-lé-gal de faire ça...

Proust, alors

madeleine.jpg

Voilà un lecteur blogueur qui commence son billet ainsi : " Vous connaissez, vous, des gens qui sortent leur liseuse dans le métro pour feuilleter du Proust sur leur écran tactile ? Moi pas". Moi si, mais pas forcément Proust. Il suffit d'avoir un métro sous la main.

mardi, 24 mars 2009

Salon du livre 2009 (2)

Les deux stands se faisaient quasiment face, et de l'oeil aussi.
Sony, c'est noir, immense, tout glacé

stande_Sony.JPG


Bookeen,c'est petit, voire très petit, et sympa.
Guillaume_lejeune_bookeen.jpg

(vous avez compris ma préférence)

Cybook: dans quelques jours, accès à epub et à un menu avec scroll (on veut voir ça de près). Mise à jour par programme, pas de changement de tablette.
Autour, à part d'autres tablettes, désert de contenus, quasiment.

Suggestions pour 2010 :
- un stand de chargement de textes
- des cadeaux de fidélité ("vous avez une tablette depuis 5 ans ? 5 textes gratuits")
- des lectures à voix haute avec tablette
- un flash mob

Mais tout va si vite !
vertige au salon du livre


07:56 Publié dans demain, les bibliothèques | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : bookeen, cybook, sony, reader, bibliothèques | |  Facebook | | |

vendredi, 05 décembre 2008

ebook-actu semaine du 1er décembre 08

Repérages
genre_ebooks.jpgQuitter le moteur pur et dur pour aller vers des annuaires et "offrir" des ebooks gratuits : Findingfreebooks ouvre la porte aux sites plus élaborés (source Actualitté). Et on verra bientôt revenir la question des "genres", parce que harmoniser ses catégories sous Mobipocket Reader à côté des autres propositions relèvera bientôt de l'exploit bibliothéconomique.

Test
Le test de la Cybook, fait par Liseuses, est très complet. Mais quand même, l'empilement des fichiers sur x pages ne constitue pas un vrai menu. C'est son défaut principal.

Ventes
Actuallité se risque à extrapoler un peu (un peu) les achats de Sony Reader (300 000 en deux ans). On pourrait dire aussi qu'aux alentours de début novembre, une Fnac de province en vendait un par jour en moyenne et qu'à ce moment-là, la FNAC en avait à peu près 850 en stock.

Débats (plus paisibles que ceux de la semaine dernière)
* une nouvelle écologie de l'écrit : un titre qui en dit moins qu'il ne vaut . Ce billet de teXtes et ses commentaires renvoient à une praxis innovante.

Rien à voir et tout à voir

d_ici_la.jpg

La nouvelle revue en ligne d'ici la par Pierre Ménard. Superbe !

Chez Kotkot
"des livres que je n’aurais peut-être jamais lus" (Q)