Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 03 juillet 2008

Stratégies d'été ou décollage ?

Les opérateurs de téléphonie tirant tout azimut, on peut quand même se poser la question de leur nouvelle implication dans le livre numérique, ou plus particulièrement - comme à leur habitude - dans le "matériel de lecture" .
C'est le sens général de l'article que consacre Silicon aux deux expérimentations lancées par SFR et Orange. Il s'agit ici principalement de contenus de presse, quoique les deux annoncent des titres : BD, mangas, livres issus des meilleures maisons d'édition.
"Ces offensives illustrent la montée en puissance des objets communicants et notamment des livres électroniques. Les géants de l'édition commencent à le comprendre".
- De là à penser que Gallica 2 ( 4 000 titres disponibles à la mi-juin, 12 000 début 2009) -entre autres - pourrait alimenter ces machines pour des abonnés habitués aux packs Internet / TV ajoutés à leur téléphone.
- Ou bien que le rapprochement Numilog-Hachette serait la mise en musique d'une stratégie de fournisseur.
- On comprendrait mieux les hésitations et certains atermoiements devant des questions posées plus directement aux dits fournisseurs sur les formats, les DRM, voire les tablettes elles-mêmes dont on laisse entendre - et pour cause ! - qu'elles sont appelées à évoluer très rapidement.

Mais ce sont sans doute les premières chaleurs qui font divaguer.

Au cas où ...

dimanche, 27 avril 2008

S'asseoir sur le numérique ...

.... ou bien comment comprendre les Assisses du Numérique du 29 mai.

Après une annonce à 300 € la journée, voilà que 700 places GRATUITES sont offertes.

Dans le même temps, rafale d'annonces en tous genres :
- la couverture numérique du territoire est re-re-re-mise en chantier
- le dit secrétaire d'Etat a reçu une feuille de route très copieuse
- Jean Dionis du Séjour et Corinne Erhel , députés, ont fait le bilan de l'application de la loi LCEN ( voir leur synthèse en page 63 du rapport)

On parlera des sujets du jour : éditeur/hébergeur, l'extension des territoires numériques (avec un choix marqué pour faire appel à des opérateurs privés), une pincée juridique sur les droits d'auteur.
Et cette grande consultation (à 300€ la journée) devra aboutir à un nouveau rapport en juillet.

Quel rapport avec la disparition de la DLL ?