Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 21 janvier 2007

Acclimatation Dadvsi avec Dominique Lahary (1)

Retour sur la journée du 18 janvier consacrée à la DADVSI, plus 6 mois après la promulgation de la loi.
Le choix du lieu, aux portes du Jardin d'acclimatation et dans le Musée des arts et Traditions populaires, [fermé avant transfert à Marseille] était-il un acte manqué ? Nenni, aux dires des organisateurs, seul le manque criant de salles et leur cherté justifiaient cet éloignement des beaux quartiers habituellement friands de ces joutes.
Devant 150 participants - parfois 170 - l'ouverture fut assurée par le porte-parole de l'IABD (dont le nouveau site vient d'arriver), Dominique Lahary. Une fresque historique (on en renie pas sa formation) nous permettait de retracer le savoureux feuilleton qui dura plus de 2 ans avant d'aboutir à la loi que l'on sait. La salle était immédiatement plongée dans le bain et les formules assassines et cruelles situèrent le débat : la citation de Victor Hugo " à la septième fois les murailles tombèrent " ravissait la salle, tout comme la répartie donnée au S.N.E. qui diabolisait par avance les bibliothèques en les soupçonnant de vouloir tout numériser , "« Nous ne sommes pas
des anges disséminateurs »"

medium_anges_disseminateurs.jpg


Intérêt de l'exercice : rappel d'une chronologie délirante, contexte marqué une incohérence technologique, mélange des genres (interopérabilité, logiciels libres, téléchargement, DRM, MTP ..) sur fond d'enjeux publics quasiment ignorés au début du débat.

Loi avec amendements, incomplets certes, mais qui ouvraient une brèche nouvelle pour considérer que les bibliothèques, archives et centres de documentation faisaient partie de ce paysage-là. Et l'affaire ne fait que commencer ...

21:50 Publié dans z_dadvsi et après ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dadvsi, Lahary, Victor Hugo | |  Facebook | | |