Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 février 2010

ebook actu semaine du 8 février 2010

A lire

Signalé par Aldus et actudesebooks, un bon dossier  concocté par Radio France fait le tour de la question.

Pour un panorama mensuel, Educnet fait sa veille sur le livre numérique.

Tiers-Livre fait dans le capillotracté mais avec raison : et la question va-t-elle rester sans réponse ? En écho, via Aldus, l'avenir de Numilog repose bien sur la question des éditeurs/libraires.

Mazette, pas cher

Un Opus à moins de 200 € ? c'est possible avec l'offre de Pixmania

Et à Issy, comment vont les tablettes ?

Au hasard parmi les nombreux articles de presse, cette vidéo qui et que ... Moralité : Issy a fait plus pour les tablettes que toute l'interprofession réunie. Une sorte d'Apple, quoi...

Tiens revoilà les libraires. Deux hubs pour le prix d'un

Inquiétude du côté libraires quand arrivent les livres numériques. Bien d'accord pour les voir acteurs à part entière dans le processus du livre numérique (s'ailleurs les "aides" proposées par epagine sur leurs sites mériteraient un effort pédagogique). L'article du Monde s'évertue à le démontrer. Et nous voilà avec deux plateformes, l'une pour les éditeurs l'autre pour les libraires. Jjamais deux sans trois : pensez aux bibliothèques !

Alors c'est Nicolas ou  Yann qui est gratuit ?

2degres_de_trop.jpg

Belle initiative d'epagine que de proposer Un léger passage à vide de Nicolas Rey en téléchargement gratuit le jeudi 11 février : patatras, c'est 2 degrés de trop de Yann Arthus-Bertrand qui est proposé. Pas grave, sinon que Yann sur la tablette  (42 Mo quand même), c'est plus dur en noir&blanc...

Mais dès le lendemain, le passage à vide n'est plus vide. Chic, deux pour le prix d'un.

La Saint-Valentin des ebooks à la BnF

La BnF vient d'acquérir 15 000 ebooks auprès de Elsevier et Springer. Les lecteurs de la bibliothèque de recherche munis de leur carte annuelle pourront les télécharger à distance. Question droits : un prêt ou un téléchargement ? quelle durée ? Copie possible (partielle, totale) ? impression? droit de citation ? Lecture beaucoup moins sexy que celles-là mais chut c'est il-lé-gal de faire ça...

Proust, alors

madeleine.jpg

Voilà un lecteur blogueur qui commence son billet ainsi : " Vous connaissez, vous, des gens qui sortent leur liseuse dans le métro pour feuilleter du Proust sur leur écran tactile ? Moi pas". Moi si, mais pas forcément Proust. Il suffit d'avoir un métro sous la main.

jeudi, 08 octobre 2009

Evry offre numérique en BDP

Peut-être une énième journée d'étude sur l'offre numérique dans les bibliothèques publiques : en tout cas la BDP de l'Essonne a fait salle comble avec ses professionnels. Public attentif, questions pertinentes et... quelques annonces. ( twitter :  #bdp91num )

A noter, en vrac  ( on ne parle pas de LA nouvelle)

- renforcement de l'équipe Gallica (celle de Frédéric Martin) pour développer les relations avec les éditeurs et faciliter l'interfaçage des plateformes ( eden, epagine, numilog, ...). Guillaume Godet quitte Numilog le 23 octobre pour prendre cette mission à la BNF début novembre

- refonte du fameux rapport DLL pour y inclure les activités des bibliothèques numériques. Et harmoniser les publics (notamment catégories d'âge)

- un portail Formation hébergé/piloté par l'Enssib avec Cnfpt, Urfist, tutti quanti, annoncé maintenant, à formaliser dans les 18 mois. Ce qui revient aussi à actualiser les référentiels métiers. D'où la sortie d'un "bibliothécaire systèmes"

- le rapport de synthèse sur le schéma numérique (piloté par la BnF) est imminent

- l'étude, à la demande du ministère de la Culture, de licence nationale pour les bibliothèques publiques. Mission confiée à la Bpi ( budget à débloquer : quelques 800 000 € [chiffre à vérifier] pour le grand public ( ressources documentaires), en articulation avec Couperin qui teste auprès des éditeurs

- Gallica :

un nouveau feuilletoir (visualiseur), des widgets,  de la synthèse vocale, présence sur Facebook, évaluation 2009 effectuée

16157 doc référencés sous droits

6900 doc référencés via protocole OAI-PMH. BM : Troyes, Versailles puis Roubaix Toulouse concernés

fonds Philidor éparpillés BNF, Toulouse, Versailles va être (ou est ?) accessible depuis les 3 sites aux trois collections. D'où stats différenciées.

veut définir des "sets" = ensemble de notices réutillisables par les partenaires

Spar , un entrepôt de numérisation partagé

projet d'impression à la demande à l'étude

appel à prestataires pour la fabrication des ebooks ( 4 actuellement)

- l'arrivée de Touraine multimedia, [lien direct : www.tourainemedia.com.] véritable politique numérique articulée au tour d'un projet politique

- des précisions sur les offres des fournisseurs : adavision, universciné, notamment

- des chiffres sur les coûts de numérisation, les accès Internet dans les bibliothèques



 

mercredi, 17 juin 2009

Quand l'arbre TVA peut en cacher la forêt de la bibliothèque numérique

La TVA sur le livre numérique va baisser : tant mieux ! L'avoir annoncé il y a déjà quelques jours semble avoir troublé les esprits sur les coûts réels et, une fois n'est pas coutume, je m'insurge.

1. Le livre numérique  coûte :  il est fabriqué non pas à partir d'un fichier PDF imprimeur, mais d'un vrai fichier mis en forme, dont les critères de qualité rejoignent le livre papier : attributs de pagination, polices, possibilité d'agrandir le texte, gestion des notes etc ... Les éditeurs ou prestataires engagés dans ce travail ne me contrediront pas ... Tout comme le stockage et le transport coûtent également...

2. L'accès au livre numérique (gratuit, du domaine public ou sous droits) a une valeur : elle s'exprime en termes d'usage, de qualité, d'environnement, et bien évidemment cette valeur a un coût (cf plus haut). La plateforme ouverte  à une bibliothèque, par exemple, a un coût : libre au diffuseur/éditeur d'en répercuter - ou non - le montant  à la bibliothèque quand le livre est payant, impossible de ne pas intégrer ceci quand le livre est dit "gratuit" ( = qui paie en fait : la pub ? un mécène ? n'importe qui pourvu que ce soit gratuit ?)

3. L'accès au livre numérique obéit à une logique économique comme un attribut indissociable de sa diffusion, de son succès, de sa pérennité. D'autres attributs  de l'accès ? Le marquage, l'identification du lecteur, l'intégration dans un catalogue.

Pour avoir vécu en direct les phases successives de la mise à disposition de livres numériques à une bibliothèque ( on en a parlé ici, , et encore là), on ne peut pas dire "qu'il suffit de" .. ou encore "que c'est facile de" : ne pas oublier qu'il faut reconstituer une chaîne, voire l'imaginer, depuis le texte jusqu'à l'abonné. Et nier le coût de création d'une telle chaîne est suicidaire.

Car l'enjeu est peut-être caché : non pas seulement constituer des entrepôts, mais en donner l'accès.

Et les questions continuent d'être posées,

Bon courage.

 

lundi, 08 juin 2009

ebook actu quinzaine du 25 mai 2009

TVA restaurateurs / livres numériques/ lavage de vitres : même combat

La directive européenne concernant l’application d’un taux de TVA à 5,5% est adoptée. Curieusement, elle concerne « la fourniture de livres y compris sur supports numériques. ». La directive sera applicable dès sa promulgation. ( signalement par MB).

Robert ne veut pas lire a fait des émules

L'idée n'était donc pas si folle . Actualitté signale que  Leezam lance un roman sous forme de feuilleton, tout comme le québécois "Robert ne veut pas lire" avait pu le faire dès le début de l'année. A la date d'ouverture du service, seulement un message d'attente et une propositon d'alerte. Patientons.

Numilog propose Twilight en numérique.

Fascination, Tentation, Hésitation, Révélation de Stephenie Meyer sont disponibles en version numérique. Excellente occasion de dégonfler les réservations très abondantes  des bibliothèques ...

Google et les livres

Google vendra des livres numériques. Les prix avancés semblent furieusement bas , si l'on en croit ce billet de paid.content

Sylen : prototype pour la fin de l'année ?

Suite de la journée du 4 juin : les délais seraient-ils tenus ?

En marge des ebooks

Le numérique et les bibliothèque américaines : une analyse de Cécile Touitou (Tosca consultants) à propos de l’enquête de l’ALA : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2009-03-0049-001

dimanche, 23 novembre 2008

ebook-actu semaine du 16 novembre 08

Débat et polémiques.

* L'étude Equancy propose-t-elle vraiment une analyse détaillée ?
* L'offre du livre numérique suivra-t-elle les ornières de la musique en ligne ?
* Mais il y a des différences, de volumes notamment.
* Une analyse dialectique du livre et de sa liseuse.
* Enfin un billet de Michel Valensi met le feu aux poudres électroniques, ce qui attire de nombreuses réactions des scrutateurs du livre numérique : François Bon, François Gèze,

Machinerie

* Google sait tester les fichiers epub ( sans doute le format qui deviendra la référence, avec le PDF)

Qui en a ?

* la maison du livre de Rodez vend des ebooks : et les autres librairies, alors ???

Et les bibliothèques ?

La bibliothèque de Boulogne-Billancourt, après la BU d'Angers, propose des tablettes à ses abonnés. L'offre proviendrait seulement de Numilog.

Rendez-vous

Bouquinosphère le mercredi 17 décembre.