Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 janvier 2008

Maudire le siècle avec l'ABF

1fdbf4ef134b8732605d3019a6075bbc.jpg

"Il sera toujours plus facile de maudire le siècle et de traquer les travers supposés d'autrui dans le confort d'un blog personnel ou d'une liste de diffusion que de construire un dialogue respectueux avec des collègues d'établissements et d'horizons différents."

Cher président de l'ABF, quelle chikungunya - à la nouvelle année 2008 - vous a piqué en opposant dans l'édito du dernier Bibliothèque(s) vie associative et blogueurs, réseaux de bloggueurs ou listes de discussion ?
Ne les avez-vous pas vus présenter leurs points de vue dans les colloques, animer des formations, débattre du métier commun qui nous réunit ? Croyez-vous qu'ils seraient mieux, plus à l'aise ou plus efficaces au sein d'une association, fût-elle centenaire comme celle que vous animez ? En quoi vous enlèvent-ils quelque chose ?
Nous n'avons pas gardé les billets de blog ensemble (enfin, je ne crois pas) et il faudrait raison garder.
Bouquinosphère , bibliocamp, rencontres autour des thèmes du Web 2.0 (ô combien demandés, réclamés par les bibliothécaires et avec raison) : autant d'occasions d'échanger sur nos métiers, nos pratiques et de croiser nos réflexions avec d'autres professionnels , chercheurs, universitaires des sciences de l'information et de la communication.

D'où ces réactions [commentaires] qui pointent alors même que la dernière livraison de la revue abéfienne donne à penser et plutôt dans le bon sens.

Paradoxalement, (mais Edgar Morin le dit bien : assez de manichéisme, il y a du bien dans le mal et du mal dans le bien), à évoquer le phénomène des blogs, on pense à ces hésitations qui se font jour ici et .
Errare humanum est et blogum perseverare.
Ce qui pourrait s'apparenter à un petit phénomène de diffraction ne devrait pas détourner complètement les bloggueurs de leur tâches, quelle que soit la fonction cathartique de l'exercice (il y des fous plus dangereux). Et ne pas oublier le décalage certain entre l'action "messianique" d'une poignée et la dissémination des idées qui aboutiront à des projets professionnels - encore que la vitesse des prestataires laisse parfois à désirer... Mais voilà un terrain où nous pourrions travailler ensemble.

Il faudrait donc rendre à Voltaire (in Lettres en vers et en prose) la citation complète dont vous vous êtes (peut-être) inspiré :
"Je maudis mes travaux et mon siècle et les arts"
Eh bien, non !

Salutations blogueuses

08:32 Publié dans BIB | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : ABF, bibliothèques, blogs de bibliothèques, bibliopedia, Voltaire, Edgar Morin, France Inter | |  Facebook | | |