Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 décembre 2007

Erreur de casting ?

Damned ! Lisant Libé du vendredi 30, voilà-t-y pas qu'Olivier Bomsel a déversé tout un tas de gros mots à propos de l'UFC-Que choisir. La ménagère de 50 ans en est toute chamboulée . Et ce n'est pas la seule.
J'avais en son temps salué l'arrivée d'une pensée ouverte, je le croyais, sur une intéressante réflexion entre gratuit et marchand.
Et depuis quelques jours, je rumine cette chose.
Olivier Bomsel, sujet à des crises Dr Jekill et Mr Hyde, grâce à (à cause de) M. Olivennes ?
j'ai bien lu (et relu) dans "Gratuit" ceci en page 29 : " on concevra alors que les bénéficiaires du gratuit ne sont pas tant les consommateurs qui l'acceptent que les firmes qui, grâce à lui, capturent de nouveaux marchés."
Ce qui me semble - assez/ pas mal/vraiment/très - contradictoire avec les thèses soutenues dans le rapport Olivennes.

"Tout le monde peut se tromper", disait le hérisson en descendant de la brosse à dents.

01:10 Publié dans BIB | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bomsel, gratuit, olivennes, hérisson, mauvaise foi, Desperate Librarian Housewife | |  Facebook | | |

mercredi, 28 mars 2007

Livre 2007 / Livre 2010

(Salon du Livre 2007)

- (1) La tablette, elle arrive, elle s'appelle i-rex
- (2) Virgin n'a pas la longue cuiller pour dîner avec le diable.
- (3) on potine toujours un peu
- (4) Fliper, c'est lire ?
- (5) Gratuit, vous avez dit gratuit ?

_________________________________________________
Ces quelques instants passés au Salon du Livre m'auront permis de mieux mesurer la profondeur de la fosse numérique entre les acteurs et partenaires du livre. Il est vrai que subsistent des incompréhensions, des peurs et que manquent des procédures qu'on ne remplace pas par une loi.

L'obsession exprimée à la survie du livre n'est que légitime, dans la mesure où elle n'empêche pas l'émergence d'autres formes d'accès à l'information. Il est d'ailleurs assez piquant d'analyser l'affiche du Salon : une jeune femme qui "écoute" des livres collés aux oreilles. On aura compris que la posture est webienne (et téléchargée...) alors que le message est resté collé au support physique. Et l'année prochaine, LA tablette dans la bouche ?




medium_salondulivre07.jpg Rendez-vous en 2008, quand on aura TOUT LU

19:15 Publié dans Salon du Livre 2007 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Salon du Livre, 2007, i rex, Bomsel, Numilog, Gutenberg | |  Facebook | | |