Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 mai 2007

rencontres non virtuelles de la culture virtuelle

Annoncée par la délégation CNFPT des Pays de la Loire, les 1ères rencontres territoriales de la culture auront lieu au Palais des Congrès à Nantes. les 28 et 29 juin.(thème traité : Le patrimoine et la lecture publique face à l'évolution des territoires )

L'atelier "La culture virtuelle : un danger pour les territoires ?" retiendra toute notre attention. D'autant que le cocktail semble cette fois-ci assez bien dosé. Jugeons-en ensemble :
- une coorganisation avec la promo Flora Tristan de l'Enssib,
- une présence active des responsables de formation des conservateurs au CNFPT,
- le traitement de la problématique des territoires, qu'ils soient nationaux ou européens. Voilà qui remet à sa juste valeur les réflexions prémonitoires déjà souvent citées ici.

On s'inscrit par là.

07:10 Publié dans Hybridation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bibliotheques, Bernard Corbineau, CNFPT, conservateur, ENSSIB, Nantes, Pays de la Loire | |  Facebook | | |

lundi, 26 février 2007

Intelligence territoriale des bibliothèques

Thierry Giappiconi, conservateur en Chef de Fresnes tient la Une de la Lettre du Cadre Territorial du 15 février 2007 (n° 332) avec un titre qui ferait plaisir aux organisateurs de la journée du 22 février : "une bonne gestion par la gratuité".

Mais un autre sujet est abordé dans un petit encadré, intitulé "Et si les collectivités locales se réappropriaient leurs bibliothèques ? ". Est développée la thèse que les bibliothèques pourraient quitter le giron des DAC (direction de l'action culturelle en jargon local) pour rejoindre un autre ensemble organisé autour des centres documentaires, de toutes les bibliothèques d'un territoire, "au service de l'ensemble des politiques publiques" . Voilà qui rappelle la thèse prémonitoire d'un chercheur universitaire.
Alors que Thierry Giappiconi situe l'échelon territorial à la région, pourquoi ne pas le penser communal / intercommunal (agglo par exemple) ?Avec un catalogue commun, des lieux de consultation identifiés, un portail à valeur ajoutée, un ensemble de services de proximité rendu cohérent et rationnel par la meilleure utilisation des compétences de chacun.
On n'est pas dans l'utopie, mais sans doute dans un effet-retard du Web 2.0.
Passer du silo au réseau, voilà qui rappelle quelque chose ...

medium_bibterri.jpg