mercredi, 19 avril 2006

Post-it


http://www.blogeoisie.com/






http://www.biobble.com/fr/

08:20 Publié dans QUOTQUOT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

vendredi, 31 mars 2006

Préparez votre poisson d'avril

Difficile de réussir un poisson d’avril !
Voici quelques conseils pour éviter les mésaventures habituelles : ratages, plantages, erreurs de personnes, confusion des genres, qui planent généralement sur les blagues à cent sous.
Bon, le poisson d’avril est né en Mer Morte, à une époque où leur multiplication n’était pas miraculeuse. En ce temps-là, les poissons devaient forniquer pour se reproduire, (cf la St Valentin des poissons, qui présente les mêmes inconvénients que pour les humains , ça coûte). Au Moyen-âge, les rois possédaient le don de poser des poissons, appelés écrouelles en raison des nombreuses arêtes qui s'enfonçaient dans le dos de l’impétrant. L’ère industrielle a apporté la fabrication en grande quantité des poissons, mais en a rompu le charme artisanal. En revanche les américains n’ont pas manqué d’en tirer parti, exportant en Afrique centrale ce subtil poison colonial qui est devenu la plaie du continent noir.
Doté de ces connaissances, vous pouvez affronter le défi du poisson d’avril.
De couleur indéterminée, et de forme variable, il se reconnaît cependant à sa position dorsale, typique de l’attitude vertébrée qui distingue (parfois) l’homme de l’animal. Chez les femmes, il se porte plus bas, en raison de leur centre de gravité situé à l’exact médian de leur corps (très enviable).
Ephémère, d’une durée d’un jour (après, bonjour les odeurs), le poisson se met avec délicatesse et un peu de scotch au moment où le réceptionnaire s’y attend le moins : en attendant le bus, pendant le discours officiel, à la caisse du café, ou encore lors d’une embrassade fougueuse avec une autre vertébrée.
Eloignez-vous du sujet, regardez-le (ou la) avec un air finement complice, clignez de l’œil si vous pouvez, et esclaffez-vous en mettant la main droite devant la bouche gauche. Enfin, sortez votre rétroviseur pour vérifier si vous-même n’êtes pas la victime innocente et niaise de la même gaudriole. Répétez l’opération autant de fois que possible, en vous assurant du sens du poisson, les poissons ayant le tête en bas ont tendance à être franchement malades : rien de plus désagréable en effet que des chauve-souris endormies, victimes d’une gastro-entérite aiguë …Mais ceci est une autre histoire...

08:50 Publié dans QUOTQUOT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

dimanche, 19 mars 2006

Pondu le 19 mars 06

Où va la pub ? Où va-t-elle ?

06:05 Publié dans QUOTQUOT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

mardi, 14 mars 2006

Pondu le 14 mars 06

N'est pas celle que vous croyez
________
La grippe aviaire de premier niveau, ce qui n'empêche pas de s'informer par ailleurs.
_______
Pour se tenir bien informé
________
Se défouler de DADVSi et de CPE , en parlant "comme eux".
_________________
Le Kotkot du jour :
"Quelqu'un est en face de vous, vous voulez faire son portrait, vous optez pour le procédé (numérique ou argentique) le plus accessible pour y parvenir. L'automobile répond à tellement d'usages et de contextes différents que je vois mal une innovation tout remettre en cause. A moins de réussir à mettre au point la téléportation."

In revue de l'Auto, Jean-Martin Folz, PDG de PSA Peugeot-Citroën.

08:40 Publié dans QUOTQUOT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

samedi, 25 février 2006

Pondu le 25 février 06

Remplit les portables et vide les batteries
___
Bougez ! mais ... réfléchissez !
_____

08:30 Publié dans QUOTQUOT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |