Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 février 2006

Nous puisons

" Il serait vain de le dissimuler, nous puisons dans l'immense réservoir de l'énergie comme un enfant puise dans l'océan avec son gobelet. Ce n'est pas impunément d'ailleurs que nous empruntons aux forces naturelles ; elles se défendent. Elles sont tour à tour nos amies et nos ennemies ; dans leur terribles réveils, elles brisent nos installations trop fragiles. La tempête, le raz de marée, le cyclone, l'inondation, la foudre, l'incendie font de l'industrie humaine un perpétuel recommencement. Plus nous empruntons à la nature et plus nous devons compter sur elle."
In "Nouvelles réflexions sur l'utilisation future des énergies naturelles" par Maxime Vincent - Paris - librairie Fischbacher - 33, rue de Seine - 1933.

jeudi, 09 février 2006

ou égalité des chances, ou Dieu.

"Pourquoi faut-il en France avoir un privilège
Pour être ingénieur, ignorant ou savant ?
Le génie est-il donc un produit du collège ?
Ce don nous vient du ciel, nous l'avons en naissant.
"

Par Frédéric Sauvage, in "le navire, sa propulsion en France et principalement chez les Normands", par l'Abbé Anthiaume, membre de l'Académie de Marine, Aumônier du Lycée du Havre / Paris - librairie Ernest Dumont / 42, rue Barbey-de-Jouy. - 1924.

23:45 Publié dans LIRE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : addthis_pub='blogspirit'; |  Facebook | | |

Prophét(ie)

"Quand l'azur étoilé
Des cieux aux flots de pourpre
Descendra sur les toits
Insensés des humains,
L'auroch aux blanches dents
Et l'iguane brûlant
Attendront sur le roc
Le prophète incertain."


Jan BOUHIER - "poèmes de l'amour et de la mort" - 1933 - add la revue Moderne, 88, rue Saint-Denis Paris, au prix de 7 Francs / Imprim SA IMP Centrale Angoulême 1-3, rue Tison-d'Argent

07:15 Publié dans LIRE | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

dimanche, 05 février 2006

Bibliothèque idéale ?

... rêve d'une bibliothèque proposant à chacun, par ses livres, des rendez-vous qui bousculent, provoquent, entraînent toujours plus loin, dans une connaissance, une perception neuve d'un monde toujours en mouvement.
... une Bibliothèque jamais immobile où chacun se révèle , se confronte, affronte et s'oppose, constate et confirme, apprend et s'étonne devant les innombrables propositions, questions, variations, silences, réponses des livres ... Livre si familier, compagnon ordinaire de chaque quotidien qui ouvre à ces champs non balisés où chacun découvre sa "part de rêve".
... une bibliothèque ancrée dans son passé, à son territoire, dans sa ville, et cependant curieuse d'accueillir, de montrer, de témoigner de l'Epoque, des quêtes, des tentations, des tentavives, des questionnements de notre temps ...

"de l'inconnu, il n'y a pas de désir" - Martine Pringuet in L'espace du livre - 1994-1995 / catalogue d'exposition Cavaillon / Aix-en-Provence / La Roche-sur-Yon - consacré à Jean Claireboudt - ISBN 2-910851-00-1

14:00 Publié dans LIRE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

samedi, 04 février 2006

Ténia

"A l'heure où le zéphir nocturne
D'un coup d'aile fait pencher l'urne
Des fleurs légères, ses amours,
Où le bocage s'emplit d'ombre,
Où se revêt d'un voile sombre
Le ciel azuré des beaux jours ;
Dans l'infini mon oeil se plonge,
Et puis mon rêve se prolonge ;
On se demande à quoi je songe ...
Est-ce à des vers ? - Non, pas toujours."


Lucien Paté / Poésies - 1884 -
(1845-1939)

07:35 Publié dans LIRE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : | |  Facebook | | |