Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 31 août 2006

Numérisation judéo-chrétienne

Diaboliser, encenser, punir, culpabiliser, médire, mentir, se confesser, se repentir : la panoplie complète ressort à l'occasion de la mise en ligne des ouvrages numérisés par G.
Pour apporter un peu de science dans l'affaire, Olert nous gratifie aujourd'hui d'un billet précis comme un rapport d'autopsie et plus qu'instructif.
D'où il ressort que la cuiller n'est jamais assez longue quand on dîne avec Qui vous savez...

medium_malbouf.jpg


Du coup, je me demandais si les "archithécaires" allaient survivre à ce coup du sort .... ceci est une autre histoire...

12:10 Publié dans Hybridation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : affordance, bibliotheques, numeriques, diable, penitence, salaun, archithecaires | |  Facebook | | |

mercredi, 30 août 2006

ca chauffe à la BNUE

Tout le monde le dit et l'écrit (méthode Coué ?) : la vitesse supérieure sera enclenchée dans TOUS les pays concernés.

Cet appel à la mobilisation cacherait-t-il une forte carence en dynamisme de la part de ses partenaires ?
* D'un point de vue organisationnel, la question est posée du comptage de la chose numérisée : là encore la structure jacobine a laissé des traces. Plaidons pour une large extension aux pionniers qui numérisent sang et eau depuis déjà longtemps.
** Les frontières Archives / Bibliothèques / centres de documentation devraient d'ailleurs en profiter pour se saborder un peu, afin de nourrir convenablement les fonds numérisés.
*** L'appel à "subventions" du Ministère de la Culture ne pourrait-il pas être orienté en priorité vers ce type de chantier ?

19:10 Publié dans Hybridation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : BNUE | |  Facebook | | |

samedi, 19 août 2006

Algora en débat

Pour celles et ceux qui n'ont pas suivi l'histoire : http://devlinux1.algora.org/

L'étude 2005 sur l'auto-formation en bibliothèques, réalisée par l'ADDNB, a mis en évidence un regain notoire pour ce type d'activités en lecture publique. Soit.
Pendant ce temps-là, Algora devient la victime offerte sur l'autel des complexes applications des lois de décentralisation et tutti quanti.
Pourquoi démanteler un outil qui avait fait ses preuves , au moment même où la nécessité s'en fait le plus sentir ?

15:15 Publié dans Hybridation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : autoformation, algora, bibliotheque hybride, enfa | |  Facebook | | |