Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 19 décembre 2009

Polinum encore

Evoqué dans ce billet, le projet Polinum a été présenté comme prévu le 17 décembre.  La description du projet contient quelques approches intéressantes pour les bibliothèques et centres documentaires. Les prolégomènes me semblent justes, et la prise en compte des principaux supports de lecture (tablettes, ordinateur, smartphone, console) très pertinente. Tout comme de poser comme principe que cette plateforme doit déboucher sur de nouveaux modèles économiques. Le gros mot est lâché...


polinum.jpg

10:02 Publié dans demain, les bibliothèques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : polinum, tessier, google, bibliothèques, bibliothécaires | |  Facebook | | |

lundi, 30 novembre 2009

Plateformes enfin ?

D'aucuns connaissent mon obsession morbide pour les projets de plateformes d'accès aux documents numériques, ici et maintenant, c'est-à-dire adaptables à chaque établissement et capables de mettre à disposition toutes les acquisitions/ découvertes/ production tant pour les usagers que pour les abonnés. ( et je ne suis pas le seul)

Accélération soudaine des processus ? Révélations  opportunes ou opportunistes de projets ?  L'annonce de la présentation  imminente de POLINUM le 17 décembre prochain révèle que des acteurs de la chaîne numérique sont très intéressés  - soudain ? - par la diffusion. On citera dans le désordre : Arkhenum, I2S, Exalead, Adera et encore Isako.

[Rappel arrière et récent : I2S vient de prendre le contrôle d'Amanager, soit une alliance d'acteurs majeurs de la numérisation ( matériels et process).]

D'un côté, immobilisme quasi total (on en connaît les raisons et elles n'excusent pas tout), de l'autre projet quasi industriel. Et entre les deux ? Quels sont les acteurs de la numérisation qui pourraient participer à un tel développement ? Quel écho recevraient-ils de la part de bibliothèques ? Qui financerait l'étude ? Pourquoi tant de silences ?

4 à 5 e-diffuseurs d'ebooks pas toujours connectés aux libraires, une demi-douzaine de plateformes pour bibliothèques ( Numilog, Bibliomedias, l'Harmattèque, Eni, Cyberlibris, ...) = un désordre qui n'engendre pas les projets. Et pourtant, l'urgence est certaine.

 

 

 

mardi, 27 octobre 2009

659 ou 24 ?

Rentrée littéraire "physique" : 659 titres . Rentrée littéraire numérique : 24.


  • Bibliosurf ( libraire : Bernard Strainchamps) en propose 12  ( de chez Grasset) :

Heureux parmi les morts , Elisabeth Barillé

Le tombeau de Tommy , Alain Blottière

Murmures à Beyoglu , David Boratav

La tangente , Amina Danton +  Extraits

Le sari vert , Ananda Devi

La délicatesse , David Foenkinos

Trois femmes puissantes , Marie NDiaye

La diagonale du vide, Pierre Péju

La blessure et la soif, Laurence Plazenet

Efina, Noëlle Revaz

Les arrangeurs,  Laurence Tellier-Loniewski

L'autre vie,  Mathieu Terence

  • Numilog, via son système de plateforme, propose 5 titres chez Grasset et 7 chez Fayard :

Le rapt, Anouar Benmalek

Le secret Gretl, Marie-Odile Beauvais

Mais le fleuve tuera l'homme blanc, Patrick Besson

Un sentiment, Natascha Cucheval

Les succursales du ciel, Gérard Pussey

Mes illusions donnent sur la cour, Sacha Sperling

La chambre de la vierge impure, Amin Zaoui

Solo, Michka Assayas

Anna la nuit,  José Alavarez

Le coeur en dehors,  Samuel Benchetrit

Les sentinelles, Bruno Tessarech

Fragments d'une femme perdue, Patrick Poivre d'Arvor

  • et chez Albin Michel : 8 (dispo également chez Numilog)

Le Club des Incorrigibles Optimistes,  Jean-Michel Guenassia

On ne boit pas les rats-kangourous d'Estelle Nollet.

Le Voyage d'hiver, d'Amélie Nothomb
Hors Champ, Syvlie Germain
Sépharade, d'Eliette Abécassis
Le grand exil, de Franck Pavloff

(sources  : Aldus, Bibliosurf, Livres Hebdo)

jeudi, 08 octobre 2009

Evry offre numérique en BDP

Peut-être une énième journée d'étude sur l'offre numérique dans les bibliothèques publiques : en tout cas la BDP de l'Essonne a fait salle comble avec ses professionnels. Public attentif, questions pertinentes et... quelques annonces. ( twitter :  #bdp91num )

A noter, en vrac  ( on ne parle pas de LA nouvelle)

- renforcement de l'équipe Gallica (celle de Frédéric Martin) pour développer les relations avec les éditeurs et faciliter l'interfaçage des plateformes ( eden, epagine, numilog, ...). Guillaume Godet quitte Numilog le 23 octobre pour prendre cette mission à la BNF début novembre

- refonte du fameux rapport DLL pour y inclure les activités des bibliothèques numériques. Et harmoniser les publics (notamment catégories d'âge)

- un portail Formation hébergé/piloté par l'Enssib avec Cnfpt, Urfist, tutti quanti, annoncé maintenant, à formaliser dans les 18 mois. Ce qui revient aussi à actualiser les référentiels métiers. D'où la sortie d'un "bibliothécaire systèmes"

- le rapport de synthèse sur le schéma numérique (piloté par la BnF) est imminent

- l'étude, à la demande du ministère de la Culture, de licence nationale pour les bibliothèques publiques. Mission confiée à la Bpi ( budget à débloquer : quelques 800 000 € [chiffre à vérifier] pour le grand public ( ressources documentaires), en articulation avec Couperin qui teste auprès des éditeurs

- Gallica :

un nouveau feuilletoir (visualiseur), des widgets,  de la synthèse vocale, présence sur Facebook, évaluation 2009 effectuée

16157 doc référencés sous droits

6900 doc référencés via protocole OAI-PMH. BM : Troyes, Versailles puis Roubaix Toulouse concernés

fonds Philidor éparpillés BNF, Toulouse, Versailles va être (ou est ?) accessible depuis les 3 sites aux trois collections. D'où stats différenciées.

veut définir des "sets" = ensemble de notices réutillisables par les partenaires

Spar , un entrepôt de numérisation partagé

projet d'impression à la demande à l'étude

appel à prestataires pour la fabrication des ebooks ( 4 actuellement)

- l'arrivée de Touraine multimedia, [lien direct : www.tourainemedia.com.] véritable politique numérique articulée au tour d'un projet politique

- des précisions sur les offres des fournisseurs : adavision, universciné, notamment

- des chiffres sur les coûts de numérisation, les accès Internet dans les bibliothèques



 

dimanche, 04 octobre 2009

La photo de la semaine

IMGP3378.JPG

Dans le Monde  du samedi 3 octobre, cette photo de Raymond Depardon, titrée "Salome et Anita, de l'Etat du Roralma au Brésil, parlent le yanomani".

L'effet de lumière fait pousser des oreilles à la Star Trek aux deux femmes, comme si leur qualité d'extra-terrestres était affirmée. Parce qu'elles parlent une langue qui va disparaître et que nous ne connaissons. Par exemple le xeta est comprsis par deux personnes au monde, dont l'une ne le parle pas.

Cette incommunicabilité orale rejoint-elle celle que Philip Roth signale dans le même journal, en disant que "je pense que, désormais, les gens qui lisent et écrivent sont une survivance, presque des fantômes" ?

Peut-être, mais tant le programme Sorosoro que Philip Roth lui-même témoignent que la perte de nos cultures passées ne s'effectue pas sans bruit, sans dire, et que ce n'est déjà pas si mal.

-->  pour la courte citation de Philip Roth, interviewé par Josiane Savygneau, je ne risque pas l'enfer. Pour la photo du journal Le Monde qui montre une photo de Depardon, je suis peut-être / sans doute/possiblement en situation infractionnelle. Je deviens "l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours".

 

 

14:08 Publié dans demain, les bibliothèques, EN VILLE, WEBIEN | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : depardon, startrek, philip roth | |  Facebook | | |