Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 05 mars 2006

c'est combien, un téléchargement?

pour un morceau (!) vendu en ligne à 0,99 euro (répartition en centimes), il y a :

61 centimes - à la Maison de disques

19 centimes - de TVA

7 centimes - pour Sacem/SDRM

6 centimes - à la Plate-forme de téléchargement

3 centimes - aux Artistes

1 centimes - de Télécommunications

1centimes - de Licence technique de gestion

1 centimes- de Frais bancaires (transaction sécurisée) des droits d’auteur

12:45 Publié dans DADVSI | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

mercredi, 22 février 2006

contrefaçons

Les plus perspicaces se sont laissés prendre, d'autres ont créé les clones, tous étaient atteints , mais tous n'en mourront pas. Encore que ...

avant les 7-10 mars (1)

la journée de La Roche-sur-Yon s'annonce chaude.
parce que si tout va bien/ va mal , les députés sortiront d'une longue session consacrée aux DADVSI et auront voté la loi.

En attendant, on me demande d'intervenir et de donner mon sentiment sur la chose.

Adhérent récent de l'Isoc, j'écoute et je lis les proses des maîtres à penser de l'Internet : Jefsey Morfin, Jean-Michel Yolin, par exemple et tente de me faire une "idée" plus précise des enjeux.
L'aspect purement juridique ne m'intéresse pas, mais les prolégomènes oui.

D'autres points de vue me donnent à voir l'importance du numérique dans la société de l'information et de la connaissance, comme ceux de Michel Gensollen, Alain Giffard (mais là on est déjà DANS la bibliothèque)
Chaque jour, arrivent des tonnes d'information qui emballent la machine à penser.
Puis il faut trier pour garder les pépites qui pourraient faire débat et donner à voir une nouvelle perspective.
J'ai jusqu'au 9 mars au soir pour peaufiner, organiser, structurer, restituer, créer les conditions d'un échange qui doit nous permettre de sortir par le haut.
La Roche sur Yon, centre névralgique des DADVSI pendant une journée : Napoléon, créateur de la ville en 1804, doit frétiller sur son cheval et déployer sa lunette pour scruter les contours de cette Europe qui impose, légifère et finalement réalise le contraire de ce qu'il souhaitait : un espace européen soumis à des échanges internationaux, quoiqu'il arrive.



à suivre

14:10 Publié dans DADVSI | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

vendredi, 17 février 2006

Faut-il lire "l'avenir des idées" ?

Quand Lawrence Lessig écrit "The future of ideas" en 2001 chez Random House , se doute-t-il que les Presses Universitaires de Lyon publieront son ouvrage à la veille du GRAND débat sur les Dadvsi ?
Traduit par Jean-Baptiste Soufron et Alain Bony, il est précédé de deux excellents textes dûs à Christian Paul et Jean-Claude Guédon : "avant-propos", , "le créateur, le génie et l'éditeur"

Je retrouve une analyse de l'ouvrage par Jean-Philippe Accart dans le BBF de janvier 2006. Pas mieux.

Déjà, on peut dire que la préface de Jean-Claude Guédon est une vraie préface : "texte qui présente une oeuvre pour en défendre l'originalité". Partant de là, honnêtement, le début est ardu et demande un effort de concentration pour suivre le fil d'une pensée dense, originale et d'une grande cohérence. Pour les non-habitués de la chose, on peut dire qu'on entre dans un univers intellectuel déroutant, où les tuyaux, les fils et les codes prennent un grande importance dans l'organisation de la pensée.
La notion (les notions) de biens communs (le sous-titre de l'ouvrage : "le sort des biens communs à l'heure des réseaux numériques") arrive(nt) progressivement.
C'est une aventure inédite que de lire d'une main cet ouvrage, de suivre en temps réel le débat parlementaire (cf. le récit de Dominique Lahary : la nuit où tout a basculé) de l'autre et d'une autre encore, de comparer les réactions - avis- commentaires - dûs à ces débats passés et à venir.

Comme rien n'est acquis, et que les combats vont re-prendre force et vigueur en mars, cette lecture n'est pas trop tardive ... Bingo ! on peut aussi l'entendre

jeudi, 02 février 2006

DAD et VSI sont dans un bâteau...

La chose est reprise en choeur par les e-canards ici et là : il y aurait un site pour parler DADVSI avant la reprise des débats - combats - discussions - de la Loi.
Plaisante annonce qui conserve au pouvoir jacobin le soin de décider quand, où et pourquoi pas qui doit débattre.
(en passant, le nouveau blog de Ouest-France fait mieux en demandant au contributeur de laisser son n° de téléphone, et sa ville d'origine, par eemple ici ...)
La vitalité des blogs, l'intense circuit d'échanges entre communautés intéressées par les DADVSI suffisent ; en revanche, si Monsieur le Ministre veut y répondre ....

07:45 Publié dans DADVSI | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : | |  Facebook | | |