Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 juillet 2008

Rouen brûle sa bibliothèque

De jour en jour, la polémique rebondit. Elle a pris naissance dès l'élection municipale (rappelez-vous, et voyez -déjà - les commentaires)et n'en finit pas d'enfler.
L'affaire développe aussi une petit côté parano dans les associations professionnelles, dont un communiqué - assez comminatoire pour la municipalité actuelle - semble avoir choqué quelques bibliothécaires de Normandie.
Sans prendre parti dans un dossier sans doute fort complexe, voilà que surgit une autre "aspérité" de même nature, à Angoulême, où l'on discute de l'emplacement de la future médiathèque d'agglomération : centre-ville ou quartier ?

Au moment où les portails - espace de la médiathèque - symbolisent la stratégie d'accès, il y a, apparemment, enjeu autour de la place de la bibliothèque dans la ville. Enjeu de nature sociale plus que culturelle (mais sommes-nous encore "dans" la culture ?), source de division.

Méditation d'été.

07:30 Publié dans BIB | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rouen, angoulême, portail | |  Facebook | | |

vendredi, 04 juillet 2008

Sarah et Katell : hommage aux vestales professionnelles

Pardonnez-moi ce raccourci osé, Sarah et Katell :un hommage à la cage aux professionnelles s'impose . Depuis Biblio-fr et Tour de Toile, vous êtes les gardiennes d'une tradition : la fidélité dans l'action collective.
Katell s'en va (Sarah : non ? ).
Mes lectures sont ponctuées de vos subtiles approches. Pendant que l'une décrypte l'interminable litanie des requêtes qui émanent de toutes les bibliothèques, l'autre trie, assemble et donne sens à une veille (au sens propre du terme) qui luit régulièrement.
On vous imagine penchées sur vos écrans, soucieuses de ne rien laisser passer, préoccupées par un message importun mais sans doute si nécessaire pour le quémandeur, ou bien à la recherche de la formulation qui fera comprendre toute l'importance du sujet. Trouver l'angle, le relier aux autres thèmes. Chercher encore.
Merci.

07:55 Publié dans BIB | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Tour de Toile, biblio-fr | |  Facebook | | |

vendredi, 13 juin 2008

Ouvrir, fermer, ouvrir

Lecture du rapport intitulé "Améliorer l’accueil dans les
bibliothèques"
et sous-titré (!) : Propositions pour une extension des horaires d’ouverture
D'entrée de jeu, le rapporteur situe la hauteur de l'enjeu :
"Pour les 3 004 bibliothèques municipales françaises pour lesquelles les statistiques del’année 2005 sont disponibles, la moyenne d’ouverture hebdomadaire se situe en dessous de20 heures (19 heures 30 minutes) !
Ce chiffre s’explique par la prise en compte des bibliothèques des communes de moins de 5 000 habitants. Si l’on ne prend en considération que les 247 bibliothèques des communes dont la population est égale ou supérieure à 30 000 habitants, cette moyenne approche les 30 heures d’ouverture par semaine, ce qui est assez sensiblement inférieur aux moyennes constatées dans les bibliothèques européennes du même type."


Ouvrir plus, ouvrir mieux.
Recours aux heures supplémentaires pour éviter les gonflements de masse salariale
Disparité B.U. / BM

Pistes données :
"Dans les bibliothèques municipales, on objecte encore que le service interne est très consommateur de temps, et qu’il est difficile d’en consacrer davantage à l’accueil du public.
C’est oublier que le recours aux catalogues collectifs en ligne, aux outils mutualisés de traitement bibliographique, et à l’externalisation de certaines tâches d’équipement [...]. Il convient d’accélérer un changement dans cette direction des comportements professionnels déjà en vigueur dans d’autres types de bibliothèques. La formation initiale et continue des bibliothécaires devrait être plus nettement orientée vers cette nécessaire évolution"

= Formation à renouveler.

"Enfin, une spécialisation trop poussée des équipes à l’intérieur de la bibliothèque [...] engendre un fractionnement des tâches et des services qui débouche sur un traitement spécifique de certains publics aux détriments de l’accueil du « grand public » et de la fourniture de services plus courants que ce dernier est en droit d’attendre de la bibliothèque."

= Polycompétence

Regrettons que pas un mot n'ait été écrit sur les espaces virtuels des bibliothèques, véritables lieux de rencontres et de services : complémentaires des lieux physiques, peut-on ignorer encore leur impact à terme sur la bibliothèque elle-même ?

Bibliothèque hybride, quand tu nous tiens ....

08:10 Publié dans BIB | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bibliothèques, biblithèques hybrides | |  Facebook | | |

dimanche, 25 mai 2008

Il n'y a plus de DLL au numéro que vous demandez

Lecture de l'enquête "LIVRE ET LECTURE : REPÉRAGE ET EVALUATION DES POLITIQUES COMMUNES ET CONCERTÉES ÉTAT/RÉGIONS ET ÉTAT/DÉPARTEMENTS" conduite par Jean-Luc Gautier-Gentès et que je découvre ces jours-ci sur le site du CNL.
Demande et objet : "les conseillers pour le livre et la lecture (CLL) des directions régionales des affaires culturelles (Drac) ont souhaité que soit constitué à la direction du livre et de la lecture (DLL) un groupe de travail sur le thème des politiques de l’Etat en région dans le domaine du livre et de la lecture".

Enquête qui fourmille d'interrogations, plutôt que d'asséner d'improbables certitudes.

Dans les bonnes feuilles, je vois :
- "un instrument permettant de décrire ces politiques, de les suivre, de les évaluer et donc de les réorienter s’il y a lieu est à bâtir. Il paraît évident que le lieu le plus approprié pour ce faire est l’administration centrale du ministère de la culture, autrement dit la direction en charge du livre et de la lecture. Il est non moins évident que l’ « instrument » à définir ne pourra rendre les services attendus qu’alimenté régulièrement en informations et en évaluations par les Drac."
- "S’il est vrai que l’observatoire à bâtir doit faire place aux politiques des conseils régionaux et des conseils généraux, la conception de cet observatoire doit associer, sous une forme ou sous une autre, ces collectivités."
- "le périmètre de l’enquête n’a pas été étendu aux villes. [...] Il conduit à ignorer le fait intercommunal, pourtant déterminant."
- "Certains de ces textes étant récents, il n’est pas sûr que les services de l’Etat aient mesuré toutes leurs implications, en particulier quant à l’accent mis sur l’intérêt régional."
- "Qui, de la région ou du département, est fondé à faire quoi en matière de livre et de lecture ? L’Etat lui-même n’est donc pas au clair sur ce point. Pour remédier à la confusion actuelle, il est permis d’appeler de ses voeux une clarification législative."
- "exporter auprès des conseils régionaux le concept de politique du livre et de la lecture, tel que l’Etat l’a forgé au milieu des années 1970 en créant la direction du livre et consolidé en la rebaptisant direction du livre et de la lecture au début des années 1980."
- "c’est bien de professionnels que s’agissant des bibliothèques comme des autres secteurs du domaine livre et lecture, il faut attendre l’efficacité culturelle maximale."
- "Pour diverses raisons sur lesquelles ce n’est pas le lieu de s’étendre, l’Etat est tenté de s’en remettre plus largement aux collectivités locales du soin d’agir en faveur du livre et de la lecture en région."

La conclusion serait à lire intégralement.

16:20 Publié dans BIB | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dll, CLL, livre, lecture, drac, bibliothèque, bibliothécaires | |  Facebook | | |

lundi, 19 mai 2008

Touch pipi of class

Grave problème évoqué dans Nous Vous Ils, le site de la Casden : le pipistress. Dans un article très documenté, suivi d'un dossier non moins complet, il est recommandé de favoriser les mictions scolaires au moins six fois par jour.
Avis aux secteurs jeunesse des bibliothèques !

f5a9c4c38ce039e98663df6c05d554e3.jpg

11:40 Publié dans BIB | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèques, jeunesse, mictions, education, nous_vous_ils | |  Facebook | | |