Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 20 décembre 2008

ebook-actu semaine du 15 décembre 08

Izibook en détail.
Signalé ici-même en octobre, on en sait plus sur le fonctionnement d'Izibook, la maison à faire du livre numérique de Eyrolles, grâce à un commentaire déposé sur un billet de La Feuille.
"Pas de DRM", dit Guillaume de Lacoste, responsable du site IziBook.Eyrolles.com., mais un marquage qui joue sur la confiance.
Voilà qui rejoint d'autres initiatives en cours, le marquage pouvant être couplé avec un numérotage dont les attributs pourraient être les suivants (pour une bibliothèque) : numérotage par le libraire/éditeur/diffuseur, marquage par le "propriétaire". Ainsi, les responsabilités seraient clairement établies sur le respect des contrats (droits, duplication, prêt, consultation).

Encore plus
Le CNL vient d'attribuer aux éditeurs un nouveau train de subventions pour la numérisation. Sur e-pagine, bientôt on pourra lire en ebooks 540 livres de chez POL, 365 (un par jour) du Seuil, 158 pour Minuit, 50 de chez Bourgois et la quasi totalité des éditions Sabine Wespieser (environ 80 titres)

SYLEN (suite)
Déjà signalé ici, le projet SYLEN vient de retenir un nouveau partenaire en remplacement du Monde Informatique qui s'était retiré. Il s'agit de Tite-Live.

Les nouveaux modes de lecture
http://www.tge-adonis.fr/?L-attrait-pour-les-e-books-d
Etude britannique sur la lecture d'ebooks par des étudiants : "les universitaires (60%) préfèrent « piocher » des passages des livres plutôt que de lire, ne serait-ce qu’un chapitre (moins d’1/4 lit un chapitre ou plus) de la même façon que les étudiants (54%)".

Lu sur mes tablettes.

massera.jpg

Croissance, familles savoyardes et baskets scratchs de Jean-Charles Massera, Publie.net
A travers ces trois textes courts, on apprécie combien Massera nous est utile dans la vie quotidienne : s'il pouvait se rendre un peu dispo pour rencontrer nos managers, - excellents par ailleurs- on aurait sans doute quelques raisons jubilatoires d'aller travailler en gérant mieux les contradictions de cette société.
Après tout, retourner le texte à son avantage est bien un boulot d'écrivain. C'est fait ici avec une grande maîtrise du genre « mais vous ne seriez pas en train de vous moquer de moi ? - Nenni »
Quand même, sont abordés trois thèmes centraux : le rapport au travail à travers les textes contractuels, le changement produit et non assumé par l'arrivée d'Anglais friqués en Savoie, enfin, et c'est peut-être le plus violent des trois, le dialogue - les deux monologues – autour de l'enfant accro au jeu de console.
Le choix de la confrontation glaçante de la réalité au texte, à la norme est d'une efficacité assez redoutable : entendez qu'il faut la redouter au point saluer le travail de fiction de JC Massera. La réalité ne peut être ainsi, n'est-ce pas ?
Citation :
Mais il faut bien comprendre que le retard dans la maîtrise de la lecture et de l'écriture permet d'appauvrir le contenu de la communication.

Sur Massera : l'article que lui consacre Wikipedia et la tirade interminable mais jubilatoire de son éditeur [ne pas oublier de mettre à jour la bibliographie !]
sur le code du travail, texte intégral
sur la Savoie et ses anglais, ou comment acheter-ce-petit-chalet-adorable
sur l'addiction au jeu de jeunes enfants, le point de vue de Michael Stora

15:28 Publié dans actu des ebook, livrel, liseuses, reader | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ebook, livrel, liseuses, publie.net, tite-live, cnl, massera | |  Facebook | | |

Commentaires

L'arrivée de POL, Minuit, Bourgois et SW est effectivement une très bonne nouvelle. On pensait que ces éditeurs là n'iraient jamais vers l'édition électronique et les voilà.

Maintenant, on attend les meilleurs dans le domaine de l'essai. ;-)

Ensuite, on pourra peut-être un jour les amener plus loin que de créer des formats bruts (.pdf ou .epub).

Écrit par : Hubert Guillaud | lundi, 22 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.