Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 06 décembre 2008

Vu, lu, nu

Avec la version française du site 123people, "Copains d'avant" est une aimable plaisanterie.
Pour avoir quitté Facebook parce que gêné par les méthodes intrusives, je ressens avec ce site quelque chose comme une atteinte à la vie privée.

Préservation de la vie privée et des données personnelles figurent parmi des préoccupations que je qualifierais de citoyennes (voire militantes): le FDI a enquêté là-dessus en septembre dernier.
Rien pourtant de bien malin dans 123people, sinon un recollement (ben oui) assez exhaustif et pernicieux ( le système fouille très bien dans les fichiers PDF)

La juxtaposition des images, par exemple, (parce vu avec) dépasse alors la simple agrégation de sources et de données. sans parler des n° de téléphones qui trainent ici et là.

Ce qui me ramène à penser qu'une extrême prudence sur l'usage des identifications s'impose dans les services de bibliothèques numériques.

Une petite mise en abîme du genre syndrome Vache Qui Rit pourrait donner ceci, ce qui ne manque pas de sel...

edvige_123people.jpg

09:34 Publié dans WEBIEN | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 123people.com, vache qui rit, edvige | |  Facebook | | |

Commentaires

Je suis bien d'accord avec ta conclusion, qui est de dire qu'il est plus qu'important de bien réfléchir avant de laisser quoique ce soit trainer sur internet.

Sais tu qui est derrière ce site? J'ai vu que la société semblait être autrichienne.

Écrit par : alex | lundi, 08 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.