Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 septembre 2008

On s'emballe (H)

... me dit un de mes collègues, à la lecture du billet de Livres hebdo : Gallimard annonce un bon plan Cybook + Tite-Live pour accéder aux 8 000 titres de son catalogue. Et ne renouvellera pas son accord avec Numilog (= Hachette + Sony reader).

Bon, où en est-on ?
- une offre très médiatisée de Sony/Hachette/Fnac/ Numilog
- une tablette Cybook qui ne démérite pas, mais qui n'a pas médiatisé à mort, et surtout qui ne dispose pas réellement de visibilité en terme de contenus (dans la mesure où les formats ne sont pas déterminés)
- un couple Amazon/tablette Kindle très verrouillé
- une tablette Bebook qui accepterait tous formats (à vérifier)

Tous ces soubresauts ne sont que les prémisses de la chose. Mais faut-il vraiment déclarer frontalement ses choix quand le marché frémit à peine ?
- le livrel et la liseuse changeront pas la face - économique - de l'édition avant longtemps,
- les utilisateurs se comptent en milliers (et encore),
- l'observation des pratiques et usages - je parle des bibliothèques- en est aux vagissements de l'expérimentation

On attend des éditeurs des propos plutôt encourageants, des prestataires des normes communes et de diffuseurs une interopérabilité garantie.
Même s'il s'agit d'un ménage compliqué à trois (pour l'instant) : un (ou des) éditeur(s), un diffuseur, un fabricant.

5cf8f5b7e8f710a784e3b95410ff0251.jpg

Les commentaires sont fermés.