Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 04 février 2008

Gallica 2

Des premiers retours reçus de la journée du 29 janvier annoncée ici le 23 janvier, il semble bien ressortir que la machine a pris une vitesse jamais atteinte jusqu'ici.
Le rapport Zwirn a-t-il servi d'accélérateur ? Mais qui a embrayé ?

454d7390a6a29a9a7e54ecd0299b1df4.jpg

A noter que :
- seul le CNL a explicitement cité les bibliothèques comme partenaires / acteurs des éditeurs. Un comble (ou un paradoxe, comme on veut) quand on se reporte, par exemple, aux déclarations sur la BNUE et Gallica en 2006 (c'est-à dire autrefois) au cours du congrès de l'ABF
- l'engagement est limité à un an sur Gallica 2 pour les éditeurs : que se passe-t-il ensuite ? Double accès (public /privé ?) sans omettre que le financement aura été pour moitié assuré par les fonds publics ?
- la taux de TVA est discriminant, s'il reste à 19,6% et ne rejoint pas les 5,5% du livre papier, sans qu'on oublie d'évoquer dans le même plan un droit de prêt numérique qui serait pourtant le bienvenu ; suivez mon regard du côté des ristournes largement diminuées des libraires aux bibliothèques avec la loi du 18 juin 2003. La Sofia...
- 2 000 ouvrages seront (seraient disponibles) en mars 2008.

Les commentaires sont fermés.