Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 29 novembre 2007

Quand une bibliothèque brûle ...

Dominique Lahary nous interpelle (si, si) sur la bibliothèque de Villiers-le-Bel détruite cette semaine.
Violence, violence, et négation des causes de cette violence par les responsables politiques. Nous ne sommes pas (nous ne sommes plus à l'abri des actes sauvages, parce que sans doute largement désanctuarisés, c'est-à-dire pas hors des débordements, des trop-pleins de mal-vivre, qui s'expriment par des actes qui nous semblent incompréhensibles.

bea6fd07db66aae41aecbedc18c82ea3.jpg

14:25 Publié dans NOUS | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bibliothèque, dominique lahary, villiers-le-bel | |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour

on peut ne pas apprécier N. Sarkozy... néanmoins il n'a pas tout à fait tort. Il suffit de lire cette info :
http://www.livreshebdo.fr/actualites/DetailsActuRub.aspx?id=1176
Alors, oui sans doute des causes sociale... mais cause n'est pas raison, non ?
Il y a des causes sociales à tout puisque tout est social : mais enflammer une bibliothèque, une école ou une crèche, c'est autre chose que d'incendier une voiture ou un poste de police... ou bien que l'on traite le militant de base d'extrême droite de la même manière que l'émeutier... mêmes conditions, mêmes misères mais l'un plus "politiquement correct" que l'autre ?
Pascal

Écrit par : Pascal | jeudi, 29 novembre 2007

Je ne dis pas que brûler une bibliothèque c'est bien. Je dis que brûler une bibliothèque est aussi répréhensible qu'un autre acte criminel : la notion de "plus grave " ou "c'est autre chose que d'incendier une poste de police" ne me paraît pas évidente maintenant. Parce qu'il n'y pas (plus) de sanctuaires, ce qui ouvre un très large questionnement sur la place des bibliothèques , en tout cas celle que nous, nous leur donnons. ce n'est pas celle que les jeunes en colère lui ont attribuée.

Écrit par : Mercure | jeudi, 29 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.