Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 05 février 2007

Journée Urfist_31janvier07 : pour valider ce qui est épars

Notes sur la journée Urfist du 31 janvier Evaluation et validation de l’information sur Internet


- Prémices ou prémisses ? (1)
- Un mur de bruit dont le sens s'est enfui...(2)
- Apprenez, apprenez, prenez de la peine (3)
- L'ADN en hélice de Mme Noël est-elle le nôtre ? (4)

j'en retiens trois idées :
1. Il est temps de se préoccuper du montage d'un processus d'appropriation par les professionnels, ce qui passe par des formes nouvelles de formation, d'autoformation et/ou d'accompagnement systématique dans des territoires, avec ou sans les organismes de formation mandatés ; il sera difficile d'attendre encore . la profession et ses représentants sont vraiment concernés.
2. "Tout au long de la vie" est l'expression qui me semble convenir le mieux à la maîtrise de l'information sur Internet. Les processus de savoir-faire doivent bien évidemment s'enrichir à deux sources : la compétence accrue des bibliothécaires, les potentialités des technologies.
3. Les bibliothèques ne feront pas tout toutes seules : la démarche pédagogique est au coeur des urgences, ce qui suppose un rapprochement pertinent entre le monde de l'éducation et celui des bibliothèques.

07:20 Publié dans RETOURS DE KOLLOK | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : urfist | |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour,
cette validation débouchera-t-elle sur le rassemblement de ce qui est épars ?

@ +
Pascal

Écrit par : Pascal | mardi, 06 février 2007

Les commentaires sont fermés.