Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 22 janvier 2007

L'Europe DADVSI, comme un cabri ...(2)

Barbara Stratton, Senior Copyright Adviser du CILIP, nous présentait ensuite le contexte très particulier des institutions européennes et le rôle des deux commissaires concernés : Charlie McCreevy, pour la division "Marché intérieur" et Viviane Reding, "Société de l’information & Média", sur la question du droit d'auteur depuis 2001 à la Commission européenne.
Pratiquant l'anglais seulement en cas de nécessité absolue - et la DADVSI n'en faisant pas encore partie - j'aurai retenu de l'exposé de Barbara Stratton que l'analyse de l'IVIR était disponible depuis le 10 janvier 2007 (voir par ici un avant-goût du galimatias européen).
Les recommandations sont :
- les exceptions aux droits voisins doivent être calée sur celles du droit d’auteur ; et toc !
- il faut de la souplesse, d'où l'idée en a besoin d’un régime de laisser aux Etats le soin de réagir (comment ? Par la loi ?
- on en bouge pas sur l'audio,les arguments n'ont pas convaincu [les lobbies peut-être]
Ce qui voudrait dire qu'il n'y aurait pas de nouvelle directive, mais l'harmonisation étant un échec patent (c'est la dimension "marché intérieur" qui parle), il est grand temps de l'arrêter...Où l'on apprend que l'une des vertus de la BNUE sera de poser les questions à l'échelle européenne. CQFD

medium_logo_europeana.jpg


Là-dessus, quelques conseils pour "réussir" le lobbying DADVSI :
- mener des campagnes d'information,
- être membre d’EBLIDA ,
- faire du lobbying près des institutions européennes,
- commander des études et publier des recherches,
- se rapprocher de la société civile.

11:35 Publié dans z_dadvsi et après ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dadvsi, iabd, barbara stratton, viviane reding, charlie McCreeevy, bnue, eblida | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.